Corvette Racing satisfait de sa performance lors de la Journée Test

Après avoir vu ses deux Corvette C7.R signer les premier et quatrième temps de la journée test en LMGTE Pro, Doug Fehan, le directeur de Corvette Racing, se félicite de la qualité de préparation de son équipe.

Corvette Racing satisfait de sa performance lors de la Journée Test
Vainqueur: Jan Magnussen avec Doug Fehan
#64 Corvette Racing - GM Chevrolet Corvette C7R: Oliver Gavin
#63 Corvette Racing - GM Chevrolet Corvette C7R: Jan Magnussen, Antonio Garcia, Ricky Taylor
#63 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7-R: Jan Magnussen, Antonio Garcia, Ricky Taylor
#64 Corvette Racing - GM Chevrolet Corvette C7R: Oliver Gavin, Tommy Milner, Jordan Taylor
#63 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7-R: Jan Magnussen, Antonio Garcia, Ricky Taylor
#63 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7-R: Jan Magnussen, Antonio Garcia, Ricky Taylor
#50 Larbre Competition Chevrolet Corvette C7-R: Yutaka Yamagishi, Pierre Ragues, Jean-Philippe Belloc, Nick Catsburg
#63 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7-R: Jan Magnussen, Antonio Garcia, Ricky Taylor
#64 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7-R: Tommy Milner et Oliver Gavin
#64 Corvette Racing - GM Chevrolet Corvette C7R: Oliver Gavin, Tommy Milner, Jordan Taylor

Vainqueur de la catégorie LMGTE Pro l'an passé avec le trio Oliver Gavin, Tommy Milner et Jordan Taylor, Corvette Racing vise cette année son neuvième succès aux 24 Heures du Mans. Le week-end dernier, lors de la Journée Test sur le circuit de la Sarthe, la structure américaine a une nouvelle fois figuré aux avant-postes, avec le meilleur temps du LMGTE Pro pour la n°64 alors que la voiture sœur, la n°63, s'est classée quatrième de la catégorie.

"Nous venons tous les ans au Mans avec notre liste de points et de réglages sur lesquels travailler afin de nous mettre dans les meilleures conditions lorsque nous revenons pour la course", a expliqué Doug Fehan, le directeur de Corvette Racing. "C'est ce que nous avons fait avec nos deux Corvette C7.R."

"Le fait qu'Antonio se soit montré le plus rapide dans la catégorie est un bon indicateur de la qualité de l'effort effectué par nos ingénieurs et mécaniciens. Même si nous sommes ravis de nos résultats lors de cette journée, nous réalisons qu'il y a encore du travail à faire. Préparation, stratégie et qualité d'exécution sont ce que nous avons employé pour remporter huit victoires au Mans, et ce sur quoi nous comptons encore cette année."

Garcia a bouclé son meilleur tour en 3'55''122, soit une moyenne de 207,6 km/h, se montrant plus rapide de trois dixièmes que la Porsche 911 RSR pilotée par Nick Tandy.

"Cela faisait longtemps que nous n'avions pas connu une Journée Test comme celle-ci, sans problème", se réjouit Antonio Garcia. "Cela nous a aidés à boucler notre programme de test. Nous sommes heureux d'être où nous sommes, et nous sommes bien préparés pour la course. Maintenant, nous avons une tonne de données à analyser, mais on dirait que nous allons connaître une belle course, avec un plateau très compétitif en LMGTE Pro."

"Nous avons connu une journée sans problème, et essayé différentes possibilités pour la course", a commenté Jan Magnussen, l'équipier régulier de Garcia en IMSA. "C'est toujours un peu aléatoire de deviner quel sera le niveau de grip lors du week-end de course, mais nous sommes en bonne forme."

Cela faisait longtemps que nous n'avions pas connu une Journée Test comme celle-ci, sans problème.

Antonio Garcia.

"C'était génial d'être de retour au Mans avec le Corvette Racing Team pour la première fois !", s'enthousiasmait de son côté Ricky Taylor, le troisième homme pour le double tour d'horloge sarthois, à peine arrivé de Detroit, où il s'était imposé la veille au volant d'une Corvette DP en IMSA. "L'équilibre de la voiture était très bon, j'ai donc pu prendre mon temps pour monter en puissance."

Son équipier Jordan Taylor, qui partageait samedi le volant avec son frère Ricky lors de la course victorieuse à Detroit, ajoutait : "C'était bon d'être de retour. Cela prend toujours quelques tours pour se remettre dans le bain, mais la voiture semble très bien, je suis assez content."

"C'est bien de venir ici avec une voiture un peu différente de ce que nous avons eu ces dernières années, avec le nouveau package aérodynamique", ajoutait de son côté Tommy Milner, qui avait déjà partagé les honneurs sur la C7.R avec Gavin lors des 24 Heures de Daytona et les 12 Heures de Sebring. "Nous voulions essayer de cocher toutes les cases, et nous l'avons fait. Nous avons également essayer des choses différentes, et ce fut très instructif."

À noter qu'une autre Corvette C7.R, celle du Larbre Competition, a également signé le meilleur temps dans la catégorie LMGTE Am, avec Nick Castburg au volant.

partages
commentaires
Berthon retrouve un volant pour les 24 Heures du Mans

Article précédent

Berthon retrouve un volant pour les 24 Heures du Mans

Article suivant

Gommendy explique Eurasia, étonnant projet cosmopolite !

Gommendy explique Eurasia, étonnant projet cosmopolite !
Charger les commentaires
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021