Daniil Kvyat sera au départ des 24 Heures du Mans

Daniil Kvyat va faire ses débuts en WEC dans la catégorie LMP2 et sera présent au départ des prochaines 24 Heures du Mans.

Daniil Kvyat sera au départ des 24 Heures du Mans
Charger le lecteur audio

Daniil Kvyat ouvre une nouvelle page de sa carrière et se lance en Endurance, où il rejoint l'écurie G-Drive pour la saison 2022 du WEC. Dans la catégorie LMP2, le Russe fera équipe avec Rene Binder et James Allen au volant d'une Oreca 07. Une auto qu'il a déjà eu l'occasion de découvrir l'an dernier lors d'une séance d'essais organisée à Estoril. Il va ainsi renouer la compétition après avoir été réserviste de l'écurie Alpine en Formule 1 l'an passé, discipline où il avait perdu sa place de titulaire chez AlphaTauri au profit de Yuki Tsunoda.

"Il y a peu de catégories et de championnats plus compétitifs que la course en prototype et le WEC", souligne le pilote de 27 ans. "J'ai hâte de faire mes débuts avec G-Drive Racing, une équipe qui est au sommet de l'Endurance et qui court pour la victoire en WEC et, naturellement, aux 24 Heures du Mans."

Patron de G-Drive, Roman Rusinov se réjouit de ce recrutement "incroyablement significatif" au sein de la structure russe, après avoir tenté plusieurs fois auparavant de l'enrôler.

"Je suis la carrière de Daniil depuis le GP3 et nous sommes toujours restés en contact", précise-t-il à Motorsport.com. "Je le considère comme extrêmement talentueux et j'aime son style. Je voulais lui donner l'opportunité de gagner les 24 Heures du Mans, mais je suis sûr que sa carrière en F1 est loin d'être terminée. Daniil rejoint James et Rene, ils forment un équipage très solide, qui a la vitesse et l'expérience nécessaires pour se battre devant et gagner."

 

G-Drive a également déposé une demande d'invitation aux 24 Heures du Mans pour une seconde voiture, celle qui sera engagée en ELMS. Celle-ci sera pilotée par Roman Rusinov, associé à Sophia Flörsch et à un troisième pilote qui n'a pas encore été annoncé.

"Ces dernières années, nous avions le rythme au Mans mais la chance n'a pas été de notre côté", rappelle Roman Rusinov. "Mais je suis convaincu que si notre deuxième engagement est accepté, nous aurons deux équipes exceptionnellement fortes et ainsi l'opportunité de courir pour la victoire dans cette catégorie. Nous sommes préparés."

Propos recueillis par Gary Watkins

Lire aussi :

partages
commentaires
Cadillac montre son Hypercar pour la première fois
Article précédent

Cadillac montre son Hypercar pour la première fois

Article suivant

Décision imminente pour la présence de Peugeot au Mans

Décision imminente pour la présence de Peugeot au Mans