Davide Rigon forfait pour les 24H du Mans

Davide Rigon est insuffisamment remis de son violent accident survenu lors des 24 Heures de Spa.

Davide Rigon forfait pour les 24H du Mans

Souffrant encore des conséquences d'un violent accident survenu il y a quinze jours, Davide Rigon est sur la touche pour les 24 Heures du Mans. Le pilote italien est contraint de déclarer forfait pour l'épreuve mancelle après avoir été impliqué dans le crash spectaculaire qui a marqué les 24 Heures de Spa-Francorchamps. Il était l'un des quatre pilotes accidentés au sommet du Raidillon, avec Franck Perera, Kévin Estre et Jack Aitken. Ce dernier est d'ailleurs en convalescence après s'être fracturé la clavicule et une vertèbre.

Hospitalisé après l'accident à Spa, Davide Rigon avait été assez rapidement libéré par les équipes médicales mais portait un corset lors de son retour au circuit. Alors qu'il devait partager au Mans le volant de la Ferrari #52 d'AF Corse avec Miguel Molina et Daniel Serra, il ne sera pas en mesure d'honorer son engagement. La Journée Test des 24 Heures du Mans a lieu ce dimanche, avant d'enchaîner sur la semaine d'essais et de course.

"Davide souffre toujours du dos et notre équipe médicale ne veut prendre aucun risque", confirme un porte-parole de Ferrari à Motorsport.com. "Nous avons attendu le plus longtemps possible pour voir s'il serait en forme."

A priori, Sam Bird devrait remplacer Davide Rigon au Mans puisque son nom a été inscrit sur la liste des engagés. Néanmoins, Ferrari n'a pas encore officiellement confirmé cette information, alors que le Britannique est ce week-end à Berlin pour disputer la finale du Championnat du monde de Formule E avec Jaguar.

Bird était pilote d'usine du constructeur italien en LMGTE Pro entre 2016 et 2019 et a participé aux 24 Heures du Mans l'an dernier, toujours avec le Cheval cabré. Il faisait justement équipe avec Rigon et Molina au volant d'une 488 GTE, mais un problème de boîte de vitesses les avait contraints à l'abandon.

À noter qu'un autre changement de dernière minute a été enregistré cette semaine sur la liste des engagés pour les 24 Heures du Mans. Il concerne l'Association SRT41, qui occupe le stand réservé à une voiture innovante avec le projet de Frédéric Sausset d'aligner un équipage constitué de pilotes en situation de handicap. François Heriau s'est malheureusement blessé et sera remplacé par Matthieu Lahaye aux côtés de Takuma Aoki et Nigel Bailly.

Lire aussi :

partages
commentaires
10 raisons de ne pas manquer les 24 Heures du Mans 2021
Article précédent

10 raisons de ne pas manquer les 24 Heures du Mans 2021

Article suivant

L'outsider Alpine veut réussir sa "mise sur orbite" au Mans

L'outsider Alpine veut réussir sa "mise sur orbite" au Mans
Charger les commentaires
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix Prime

Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix

En 1997 le programme Panoz GT n'apparaissait pas comme un choix attrayant pour un ex-pilote de Formule 1, McLaren constituant un bien meilleur pari. Mais contre toute attente, David Brabham fit le choix de la marque américaine pour former un duo gagnant pendant plusieurs années.

GT
25 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021