Davidson - Aligner trois Toyota au Mans n'aurait pas de sens

partages
Davidson - Aligner trois Toyota au Mans n'aurait pas de sens
Par : Basile Davoine
5 avr. 2015 à 11:56

#1 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid: Anthony Davidson, Sebastien Buemi, Kazuki Nakajima
Kazuki Nakajima, Sebastien Buemi, Anthony Davidson, Toyota Racing
#1 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid: Anthony Davidson, Sebastien Buemi, Kazuki Nakajima
#1 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid: Anthony Davidson, Sebastien Buemi, Kazuki Nakajima

Sacré Champion du Monde des Constructeurs LMP1 l'an passé, Toyota a ainsi effacé sa déception de ne pas avoir réussi à remporter les 24 Heures du Mans. Une course légendaire qui continue d'échapper à la marque nippone.

Le double tour d'horloge sarthois était revenu une fois de plus dans l'escarcelle d'Audi, qui avait fait le choix d'aligner trois prototypes. Une décision également prise par Porsche cette année, qui pourrait dès lors déséquilibrer la lutte pour la victoire finale.

En dépit des doutes ou des critiques sur le sujet, Toyota a maintenu un programme avec deux protos cette saison pour Le Mans. Selon Anthony Davidson, il s'agit d'un choix cohérent, le seul à pouvoir permettre à son équipe de disputer la victoire.

Se mettre une pression supplémentaire n'est pas utile.

Anthony Davidson

"On pourrait faire rouler trois voitures, mais qu'aucune d'entre elles ne soit au niveau nécessaire pour gagner en raison des coûts engendrés", explique le Britannique à Motorsport.com. "Cela en ajoute rapidement en faisant rouler une voiture supplémentaire : le coût des moteurs, des super condensateurs, le personnel, la logistique. Et il faudrait deux ou trois châssis de rechange, pas seulement un."

"Peut-être que nous aurions gagné l'an dernier avec une voiture supplémentaire, mais c'est hypothétique car il n'y aurait eu aucune garantie d'être suffisamment rapides pour être en position de nous battre pour la victoire en alignant trois voitures."

Titré avec Sébastien Buemi en WEC l'an dernier, Davidson fera toujours équipe avec le Suisse cette saison, ainsi qu'avec Kazuki Nakajima qui rejoint l'équipage. Toujours en quête d'un succès au Mans, il a toutefois décidé de modifier son approche et de relativiser la pression malgré l'enjeu.

"J'ai réalisé que peu importe la manière dont vous essayez, parfois cela ne va tout simplement pas dans votre sens", souligne Davidson. "Cette année, je l'aborde comme une autre course, que je voudrais gagner tout autant. Se mettre une pression supplémentaire n'est pas utile."

Prochain article 24 heures du Mans
Un tour du circuit du Mans en 3:15, c'est désormais possible

Article précédent

Un tour du circuit du Mans en 3:15, c'est désormais possible

Article suivant

Quatre concurrents supplémentaires au Mans en 2016

Quatre concurrents supplémentaires au Mans en 2016

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Pilotes Anthony Davidson , Kazuki Nakajima , Sébastien Buemi
Équipes Toyota Racing
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités