WEC
22 févr.
-
23 févr.
EL1 dans
2 jours
18 mars
-
20 mars
Prochain événement dans
26 jours
WSBK
C
Phillip Island
28 févr.
-
01 mars
SBK EL1 dans
7 jours
C
Losail
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
21 jours
Formule E
14 févr.
-
15 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
6 jours
MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
15 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
27 jours
Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
21 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
29 jours
WRC
12 févr.
-
16 févr.
Événement terminé
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
20 jours
Débuts au Mans pour Mitch Evans
Par :
10 juin 2015 à 13:56

Invité aux 6 Heures de Spa-Francorchamps, Jota Sport s'est imposé en LMP2 avec Mitch Evans. Le Néo-Zélandais aborde Le Mans pour la première fois avec Jota et s'est confié à Motorsport.com à l'aube de cette semaine de course sarthoise.

#38 Jota Sport Gibson 015S: Simon Dolan, Mitch Evans, Oliver Turvey
Jota Sport : Oliver Turvey et Mitch Evans
#38 Jota Sport Gibson 015S: Simon Dolan, Mitch Evans, Oliver Turvey
#38 Jota Sport Gibson 015S: Simon Dolan, Mitch Evans, Oliver Turvey
#38 Jota Sport Gibson 015S : Simon Dolan, Mitch Evans, Oliver Turvey
 #38 Jota Sport Zytek Z11SN Nissan : Simon Dolan, Harry Tincknell, Mitch Evans

Motorsport.com : Le Mans, c'est quelque chose de très nouveau pour vous. Êtes-vous impatient à l'idée de courir ici?

Mitch Evans : Oui, tout à fait! C’est, chaque année, l’un des plus grands événements sportifs au monde, c’est incroyable. Y participer est très spécial. C’est la première fois que j’en fais l’expérience. J’attends tout avec hâte, en piste ou non. La semaine est longue, ici. Le plus important, c’est d’être frais pour la course. Je ne sais pas vraiment à quoi m’attendre, j’y vais sans en attendre quelque chose. Espérons pouvoir réaliser une semaine sans accroc.

Est-il possible d'y aller sans attendre quoi que ce soit, compte tenu des résultats obtenus par Jota l'an dernier? [vainqueur LMP2, ndlr]

Bien sûr, nos objectifs sont élevés, nous venons ici pour gagner, surtout après les résultats de l’an dernier et de Spa. Nos yeux se portent sur une troisième victoire, mais tout le monde sait à quel point la course est imprévisible. On ne peut pas contrôler beaucoup des circonstances qui ont lieu en course. Tant que nous contrôlons ce que nous pouvons contrôler du mieux possible, c’est le mieux que nous puissions faire. La course va être très, très dure. Au vu des résultats que nous avons signés, espérons faire une bonne course.

Que pensez-vous du tracé?

La piste est assez différente. C’est un très long circuit, treize kilomètres et demi. La majeure partie est en ligne droite, ce qui est évidemment très simple, mais la dernière portion est assez technique avec les courbes Porsche, qui sont très rapides. Cela prend un moment de construire la confiance dans ces virages, mais en essais, nous avons trouvé le rythme assez vite, c’était bien, surtout qu’on veut faire les dix tours, c’est un relais, mais on ne prend chaque virage que toutes les trois minutes et demie, donc c’est assez différent. Le tracé est intéressant, Le Mans est chargé d’histoire. En faire l’expérience pour la première fois était très spécial. Désormais, essayons de bien nous préparer pour la course.

Vous avez couru de nuit en GP2. Dans quelle mesure est-ce que courir de nuit sera différent au Mans?

Nous avons disputé des qualifications et une course de nuit en GP2, mais la piste était illuminée par les projecteurs. Il y avait donc beaucoup plus de lumière que ce à quoi je vais m’attendre ici. Mais apparemment, le circuit n’est pas trop mal en ce qui concerne la luminosité la nuit. Je n’ai jamais fait d’essais dans l’obscurité totale, cela va être un élément auquel je dois m’habituer, ce que nous ferons mercredi et jeudi. Courir très tard dans la journée est différent car les conditions de piste changent beaucoup, c’est là que le manque d’expérience va être un désavantage, mais ça va. J’ai une certaine expérience et j’ai hâte de courir la nuit, ce sera très différent et, j’espère, passionnant.

Était-ce facile de s'intégrer à l'équipe?

L’équipe est là depuis un moment, en voitures de sport et en endurance. Ils sont donc très organisés et très habiles. Pour moi, il s’agissait davantage de s’adapter à un différent type de course pour moi : partager la voiture, une course plus longue, le trafic, et cetera, ce qui a l’air de bien se passer, et c’est davantage grâce à leur expérience. Ils me disent quelle approche adopter, ce qui est très utile. C’est fantastique de travailler avec l’équipe.

Article suivant
24 Heures du Mans 2015 - Les 56 engagés

Article précédent

24 Heures du Mans 2015 - Les 56 engagés

Article suivant

Pas de pole position pour Audi? Porsche est sceptique

Pas de pole position pour Audi? Porsche est sceptique

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Événement 24 Heures du Mans
Lieu Circuit de la Sarthe
Pilotes Mitch Evans
Équipes Jota Sport
Auteur Benjamin Vinel