Feu vert pour DragonSpeed au Mans après le crash de Fittipaldi

DragonSpeed sera bien au départ des 24 Heures du Mans dans la catégorie LMP1 le mois prochain.

L'écurie américaine souhaitait prendre le temps nécessaire pour s'assurer de participer à l'épreuve en toute sécurité, suite au crash de Pietro Fittipaldi en qualifications à Spa-Francorchamps. 

Le Brésilien, sorti de la piste à haute vitesse dans le Raidillon, s'était fracturé les jambes après avoir été victime d'une défaillance mécanique sur le prototype BR1, propulsé par un moteur Gibson. Depuis, BR Engineering et Dallara ont travaillé pour comprendre ce qui s'était produit, et les conclusions ont donc été positives pour que DragonSpeed envisage la suite de son programme LMP1. 

"Je suis heureux d'annoncer que nous avons décidé de poursuivre notre programme LMP1 immédiatement, à commencer par la Journée Test au Mans", a annoncé le team principal Elton Julian. "La raison à cela est que nous sommes satisfaits des conclusions suite à l'accident de Pietro dans l'Eau Rouge."

"Tout indique qu'il y a eu un problème évident, qui peut être rectifié et qui le sera par les fournisseurs. Cela nous donne confiance pour que nous puissions construire une nouvelle voiture et, je l'espère, être prêts à temps pour la Journée Test."

Cette Journée Test aura lieu le week-end prochain, deux semaines avant la grande échéance des 24 Heures du Mans, où l'équipage de DragonSpeed sera constitué de Ben Hanley, Renger van der Zande et Henrik Hedman.

"Nous aimerions remercier BR Engineering et Dallara de nous offrir cette opportunité de revenir aussi rapidement", a ajouté Elton Julian. "Ca a été un processus très difficile et ardu pour aboutir à cette décision. Mais nous avons le sentiment que c'est la bonne et que nous devons le faire."

Les 6 Heures de Spa-Francorchamps, au début du mois, avaient été particulièrement délicates pour Dallara et le prototype BR1, puisque celui de SMP Racing – équipé d'un moteur AER – s'était envolé dans le Raidillon en course avec Matevos Isaakyan au volant. Sur ce point aussi BR Engineering et Dallara ont travaillé d'arrache-pied afin d'assurer de bonnes conditions de sécurité pour la suite du programme. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans , WEC
Événement 24H du Mans
Circuit Circuit de la Sarthe
Équipes Dragonspeed
Type d'article Actualités
Tags br1, dallara, endurance, lmp1