Résumé d'essais libres
24 Heures du Mans 24 Heures du Mans

EL1 - Toyota mène au Mans avant les qualifications

Lors de la première séance d'essais libres des 24 Heures du Mans, c'est la Toyota #8 qui a signé le meilleur temps. Elle devance la Porsche #12 de Jota et la BMW #15.

#8 Toyota Gazoo Racing Toyota GR010 - Hybrid: Sebastien Buemi, Brendon Hartley, Ryo Hirakawa

Dimanche, lors de la Journée Test des 24 Heures du Mans, Porsche a largement dominé le plateau des 23 Hypercars. Le constructeur allemand a placé ses trois voitures aux quatre premières positions. Seule la Toyota GR010 Hybrid #8 a réussi à s'intercaler entre les trois Porsche d'usine, à la troisième place. Cependant, le semaine sarthoise commence réellement ce mercredi avec la première séance d'essais libres, suivie des qualifications pour l'Hyperpole, puis de la deuxième séance d'essais libres pour clôturer la journée. 

La Porsche 963 #12 de Jota prend les commandes

À 14 heures, les lumières sont passées du rouge au vert et l'ensemble des 62 engagés se sont élancés sur le long tracé sarthois. Après quelques tours d'observation, le rythme s'est accéléré à partir du quart d'heure de séance lorsque la Toyota #7, pilotée par Nyck De Vries, a signé un 3'26''918, à onze millièmes du meilleur temps de la Journée Test, réalisé par Porsche. Il faudra seulement attendre vingt minutes pour voir ce chrono être battu par une autre Porsche, la Jota #12, en 3'26''610.

La première Slow Zone a fait son apparition après un peu moins d'une heure de séance. Rodrigo Sales a perdu l'arrière de son LMP2 du Panis Racing avant de se retrouver dans les graviers. Quelques minutes plus tard, la piste était à nouveau sous drapeau vert, puis les voitures 2, 14, 24, 25, 45, 50, 51, 65 et 88 ont été sanctionnées de trois minutes de Stop and Go pour ne pas avoir respecté les instructions de la direction de course.

Alors que le haut du classement a très peu bougé à l'heure et demie avec la Porsche 963 #12 de l'équipe Jota aux commandes, suivie de la Toyota #7 et de la Cadillac #2, une nouvelle Slow Zone a été mise en place, cette fois-ci dans les virages Porsche. La LMP2 de United Autosports a tiré tout droit avant de se bloquer dans les graviers puis de repartir. 

Drapeau rouge après l'immobilisation d'Alpine et Lexus

Dans la catégorie Hypercar, les premiers problèmes sont apparus sur l'Alpine #35. Avec Ferdinand Habsburg à son volant, elle s'est immobilisée juste en dessous de la passerelle Dunlop avant de pouvoir repartir. Un problème moteur en est à l'origine. Dans le même temps, la Lexus LMGT3 du team Akkodis ASP s'est immobilisée au début de la courbe du Golf, en raison d'un problème de freins bloqués. Le drapeau rouge a donc logiquement été agité mais le chrono a continué de tourner.

 

La séance a repris seulement quelques minutes plus tard, pour une heure et quart. Alors que les chronos se sont figés en Hypercar, il y a eu une troisième Slow Zone dans cette séance d'essais. La Ferrari 296 LMGT3 du team GR Racing s'est immobilisée à la sortie de la chicane Daytona. Celle-ci a vite été évacuée avant de voir le drapeau vert à nouveau agité.

Au tour de Toyota de prendre les commandes

Après plus de deux heures de séance, la Toyota #8, pilotée par Brendon Hartley, a signé le meilleur temps provisoire en 3'26''013. À 20 minutes du terme, un nouveau drapeau rouge a été agité en raison de l'immobilisation de la Cadillac #2 au niveau du Tertre Rouge. Alex Lynn, au volant, a perdu le contrôle dans le long virage à droite avant de percuter légèrement le mur. La Cadillac a pu repartir.

Le temps de 3'26''013 de la Toyota #8 ne sera pas battu. Brendon Hartley, auteur du meilleur tour, termine tout en haut de la feuille des temps. Il devance la Porsche 963 #12 de Jota et la BMW M #15. La Porsche Proton #99 et la Toyota #7 complètent le top 5. 

EL1 - Le classement Hypercar

  # EQUIPE Temps Écart
1 8 TOYOTA GAZOO RACING 3:26.013 -
2 12 HERTZ TEAM JOTA 3:26.610 0.597
3 15 BMW M TEAM WRT 3:26.671 0.658
4 99 PROTON COMPETITION 3:26.891 0.878
5 7 TOYOTA GAZOO RACING 3:26.918 0.905
6 2 CADILLAC RACING 3:26.928 0.915
7 20 BMW M TEAM WRT 3:26.947 0.934
8 50 FERRARI AF CORSE 3:26.973 0.960
9 36 ALPINE ENDURANCE TEAM 3:27.430 1.417
10 35 ALPINE ENDURANCE TEAM 3:27.483 1.470
11 83 AF CORSE 3:27.513 1.500
12 38 HERTZ TEAM JOTA 3:27.661 1.648
13 3 CADILLAC RACING 3:27.672 1.659
14 5 PORSCHE PENSKE MOTORSPORT 3:27.672 1.659
15 6 PORSCHE PENSKE MOTORSPORT 3:27.679 1.666
16 51 FERRARI AF CORSE 3:27.737 1.724
17 93 PEUGEOT TOTALENERGIES 3:28.354 2.341
18 311 WHELEN CADILLAC RACING 3:28.479 2.466
19 94 PEUGEOT TOTALENERGIES 3:28.936 2.923
20 4 PORSCHE PENSKE MOTORSPORT 3:28.959 2.946
21 19 LAMBORGHINI IRON LYNX 3:29.055 3.042
22 63 LAMBORGHINI IRON LYNX 3:30.747 4.734
23 11 ISOTTA FRASCHINI 3:33.983 7.970
Le classement complet des Essais Libres 1

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Les qualifs des 24H du Mans sont-elles plus importantes qu'avant ?
Article suivant Rossi fait son baptême des 24h du Mans : "Très fier d'être ici"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France