EL3 - Alpine avec 1"5 d'avance, une Toyota dans le mur

Alpine a pris l'avantage à l'issue des Essais Libres 3 des 24 Heures du Mans, alors qu'approche l'Hyperpole qui décidera de la grille de départ.

EL3 - Alpine avec 1"5 d'avance, une Toyota dans le mur

Cet après-midi au Circuit des 24 Heures, la troisième séance d'essais libres permettait trois heures de roulage et d'ajustements supplémentaires pour les 62 équipages de trois pilotes, dont 23 s'apprêtent à participer à l'Hyperpole de ce soir après les qualifications de la veille.

Lire aussi :

Ce mercredi, les monoplaces étaient en piste jusqu'à minuit, et chez Glickenhaus, on a changé moteurs, boîtes de vitesses, suspensions et freins notamment depuis lors, ce qui manifestement pris un certain temps puisque les bolides rouges n'ont pas pris la piste lors de la première heure d'essais. "Changement de moteur planifié", a confirmé Jim Glickenhaus à Motorsport.com. "On a utilisé cette séance pour changer. Ce soir sera instructif."

Les Toyota, en revanche, n'ont pas perdu de temps et ont établi leurs références dès le tout début de la séance : Brendon Hartley a réalisé le meilleur temps de la #8 en 3'28"260, tandis que la #7 a pris la première place au général grâce à un tour de Mike Conway en 3'28"064. Un chrono que son équipier José María López aurait bien pu améliorer plus tard, puisqu'il avait six dixièmes et demi d'avance au second intermédiaire avant de rencontrer un drapeau jaune à la fin de son tour.

Les pilotes Toyota ont ensuite connu quelques sorties de piste : Sébastien Buemi a tiré tout droit à Arnage et est passé dans les graviers à l'entrée des stands, tandis qu'une petite erreur de López à l'approche de Mulsanne l'a vu faire le tour du giratoire pour repartir. Surtout, en fin de séance, Kazuki Nakajima a perdu le contrôle de la #8 et a heurté le mur par l'arrière à Indianapolis. Peut-être cherchaient-ils les limites pour préparer l'Hyperpole ?

 

Discrète à l'image lors de cette séance, l'Alpine #36 a fait une apparition foudroyante dans les derniers instants pour prendre la tête avec une seconde et demie d'avance grâce à un 3'26"594 par Nicolas Lapierre, à seulement trois dixièmes du meilleur temps signé par Toyota en qualifications. Le Français est ensuite parti à la faute à Indianapolis, sans dommages. Quant aux Glickenhaus, elles sont loin : l'une à 2"1, l'autre à 10"3.

LMP2 - Accident pour Montoya

Côté LMP2, il y a eu de l'animation, c'est le moins que l'on puisse dire ! Pas vraiment du côté du chrono, où Charles Milesi a donné le ton d'emblée en 3'31"579 au volant de la #31 du Team WRT avant que la #22 engagée par United Autosports ne mette tout le monde d'accord en 3'30"660 avec Hanson-Scherer-Albuquerque. António Félix da Costa a eu le dernier mot dans son ultime tentative avec un 3'30"507 pour l'écurie JOTA.

 

Surtout, les incidents se sont multipliés, avec notamment deux gros accidents à l'approche de la chicane Dunlop, qui ont provoqué des drapeaux rouges. Dwight Merriman (IDEC Sport #17) et Juan Pablo Montoya (DragonSpeed #21) étaient les coupables. Ce virage a également été le théâtre d'un tête-à-queue de la #29 du Racing Team Nederland, une voiture qui a souffert lors de cette séance ! Frits van Eerd, après cette pirouette, s'est fait remarquer par une autre excursion dans les graviers à Indianapolis, alors que son équipier Giedo van der Garde avait précédemment accroché la #48 d'IDEC Sport à Mulsanne. Des problèmes mécaniques ont également été à déplorer pour la #1 du Richard Mille Racing, la #20 engagée par High Class Racing et la #30 de Duqueine Team, toutes trois s'étant immobilisées en piste.

GTE Pro - Avantage Porsche

En GTE Pro, la Porsche #92 a signé non pas le mais les meilleurs temps de la séance, Kévin Estre ayant donné le ton en 3'48"857 avant une amélioration en 3'48"126 pour le bolide allemand. Personne ne s'est rapproché à moins d'une seconde, mais c'est un trio de Porsche à l'arrivée avec la #79 et la #91. Antonio García était à l'origine du seul incident notable, sorti dans les graviers à l'entrée des virages Porsche avec la Corvette #63. Enfin, en GTE Am, c'est la Porsche #56 du Team Project 1 qui a pris les devants en 3'50"792, pilotée par Perfetti-Cairoli-Pera.

L'Hyperpole aura lieu de 21h à 21h30 avant une ultime séance d'essais libres de deux heures jusqu'à minuit.

France 24H du Mans - Essais Libres 3

P. # Cat. Équipe Voiture Temps Écart Tours
1 36 Hypercar ALPINE ELF MATMUT
Alpine A480 - Gibson
3:26.594 - 29
2 7 Hypercar TOYOTA GAZOO RACING
Toyota GR010 HYBRID
3:28.064 1.470 34
3 8 Hypercar TOYOTA GAZOO RACING
Toyota GR010 HYBRID
3:28.260 1.666 27
4 708 Hypercar GLICKENHAUS RACING
Glickenhaus 007 LMH
3:28.728 2.134 14
5 38 LM P2 JOTA
Oreca 07 - Gibson
3:30.213 3.619 32
6 22 LM P2 UNITED AUTOSPORTS USA
Oreca 07 - Gibson
3:30.660 4.066 32
7 23 LM P2 UNITED AUTOSPORTS
Oreca 07 - Gibson
3:31.144 4.550 35
8 65 LM P2 PANIS RACING
Oreca 07 - Gibson
3:31.358 4.764 30
9 31 LM P2 TEAM WRT
Oreca 07 - Gibson
3:31.381 4.787 36
10 41 LM P2 TEAM WRT
Oreca 07 - Gibson
3:31.865 5.271 22
11 82 LM P2 RISI COMPETIZIONE
Oreca 07 - Gibson
3:31.909 5.315 38
12 21 LM P2 DRAGONSPEED USA
Oreca 07 - Gibson
3:32.178 5.584 24
13 34 LM P2 INTER EUROPOL COMPETITION
Oreca 07 - Gibson
3:32.188 5.594 26
14 17 LM P2 P/A IDEC SPORT
Oreca 07 - Gibson
3:32.347 5.753 7
15 25 LM P2 P/A G-DRIVE RACING
Aurus 01 - Gibson
3:32.362 5.768 33
16 26 LM P2 G-DRIVE RACING
Aurus 01 - Gibson
3:32.397 5.803 33
17 70 LM P2 P/A REALTEAM RACING
Oreca 07 - Gibson
3:32.398 5.804 33
18 29 LM P2 RACING TEAM NEDERLAND
Oreca 07 - Gibson
3:32.648 6.054 31
19 28 LM P2 JOTA
Oreca 07 - Gibson
3:32.693 6.099 35
20 24 LM P2 P/A PR1 MOTORSPORTS MATHIASEN
Oreca 07 - Gibson
3:32.798 6.204 33
21 48 LM P2 IDEC SPORT
Oreca 07 - Gibson
3:33.119 6.525 30
22 32 LM P2 UNITED AUTOSPORTS
Oreca 07 - Gibson
3:33.328 6.734 26
23 30 LM P2 DUQUEINE TEAM
Oreca 07 - Gibson
3:33.528 6.934 14
24 20 LM P2 HIGH CLASS RACING
Oreca 07 - Gibson
3:33.578 6.984 25
25 1 LM P2 RICHARD MILLE RACING TEAM
Oreca 07 - Gibson
3:34.688 8.094 15
26 49 LM P2 P/A HIGH CLASS RACING
Oreca 07 - Gibson
3:35.520 8.926 32
27 84 CDNT ASSOCIATION SRT41
Oreca 07 - Gibson
3:36.877 10.283 33
28 709 Hypercar GLICKENHAUS RACING
Glickenhaus 007 LMH
3:36.941 10.347 12
29 39 LM P2 P/A SO24-DIROB BY GRAFF
Oreca 07 - Gibson
3:37.031 10.437 33
30 74 LM P2 P/A RACING TEAM INDIA EURASIA
Ligier JSP217 - Gibson
3:43.673 17.079 29
31 44 LM P2 ARC BRATISLAVA
Oreca 07 - Gibson
3:47.444 20.850 17
32 92 LM GTE Pro PORSCHE GT TEAM
Porsche 911 RSR - 19
3:48.126 21.532 30
33 79 LM GTE Pro WEATHERTECH RACING
Porsche 911 RSR - 19
3:49.435 22.841 23
34 91 LM GTE Pro PORSCHE GT TEAM
Porsche 911 RSR - 19
3:49.789 23.195 32
35 88 LM GTE Am DEMPSEY - PROTON RACING
Porsche 911 RSR - 19
3:50.167 23.573 31
36 51 LM GTE Pro AF CORSE
Ferrari 488 GTE Evo
3:50.311 23.717 25
37 52 LM GTE Pro AF CORSE
Ferrari 488 GTE Evo
3:50.379 23.785 23
38 72 LM GTE Pro HUB AUTO RACING
Porsche 911 RSR - 19
3:50.631 24.037 22
39 56 LM GTE Am TEAM PROJECT 1
Porsche 911 RSR - 19
3:50.792 24.198 28
40 77 LM GTE Am DEMPSEY - PROTON RACING
Porsche 911 RSR - 19
3:50.823 24.229 27
41 64 LM GTE Pro CORVETTE RACING
Chevrolet Corvette C8.R
3:51.012 24.418 28
42 99 LM GTE Am PROTON COMPETITION
Porsche 911 RSR - 19
3:51.212 24.618 30
43 63 LM GTE Pro CORVETTE RACING
Chevrolet Corvette C8.R
3:51.327 24.733 26
44 83 LM GTE Am AF CORSE
Ferrari 488 GTE Evo
3:51.424 24.830 28
45 54 LM GTE Am AF CORSE
Ferrari 488 GTE Evo
3:51.489 24.895 30
46 85 LM GTE Am IRON LYNX
Ferrari 488 GTE Evo
3:51.703 25.109 14
47 86 LM GTE Am GR RACING
Porsche 911 RSR - 19
3:51.802 25.208 29
48 55 LM GTE Am SPIRIT OF RACE
Ferrari 488 GTE Evo
3:51.909 25.315 32
49 18 LM GTE Am ABSOLUTE RACING
Porsche 911 RSR - 19
3:52.011 25.417 16
50 33 LM GTE Am TF SPORT
Aston Martin Vantage AMR
3:52.084 25.490 23
51 98 LM GTE Am ASTON MARTIN RACING
Aston Martin Vantage AMR
3:52.171 25.577 35
52 60 LM GTE Am IRON LYNX
Ferrari 488 GTE Evo
3:52.447 25.853 31
53 57 LM GTE Am KESSEL RACING
Ferrari 488 GTE Evo
3:52.471 25.877 33
54 47 LM GTE Am CETILAR RACING
Ferrari 488 GTE Evo
3:52.532 25.938 30
55 95 LM GTE Am TF SPORT
Aston Martin Vantage AMR
3:52.712 26.118 31
56 80 LM GTE Am IRON LYNX
Ferrari 488 GTE Evo
3:53.020 26.426 34
57 777 LM GTE Am D'STATION RACING
Aston Martin Vantage AMR
3:53.423 26.829 26
58 66 LM GTE Am JMW MOTORSPORT
Ferrari 488 GTE Evo
3:54.159 27.565 32
59 69 LM GTE Am HERBERTH MOTORSPORT
Porsche 911 RSR - 19
3:54.773 28.179 30
60 46 LM GTE Am TEAM PROJECT 1
Porsche 911 RSR - 19
3:56.561 29.967 23
61 71 LM GTE Am INCEPTION RACING
Ferrari 488 GTE Evo
3:56.576 29.982 12
62 388 LM GTE Am RINALDI RACING
Ferrari 488 GTE Evo
3:58.989 32.395 22

partages
commentaires
Les Hypercars "sont plus compliquées" que les LMP1

Article précédent

Les Hypercars "sont plus compliquées" que les LMP1

Article suivant

Thomas Laurent, huit mois sans volant avant de rebondir au Mans

Thomas Laurent, huit mois sans volant avant de rebondir au Mans
Charger les commentaires
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021