Formule 1
14 août
EL3 dans
16 Heures
:
16 Minutes
:
49 Secondes
MotoGP
14 août
EL3 dans
14 Heures
:
11 Minutes
:
49 Secondes
Formule E
12 août
Événement terminé
WEC
13 août
Course dans
17 Heures
:
46 Minutes
:
49 Secondes
C
Bahreïn
19 nov.
Prochain événement dans
96 jours
IndyCar
08 août
Repoussé
12 août
Essais Libres 4 dans
21 Heures
:
16 Minutes
:
49 Secondes
WSBK
07 août
Événement terminé
C
Aragon I
28 août
Prochain événement dans
13 jours
WRC
04 sept.
Shakedown dans
20 jours
18 sept.
Prochain événement dans
34 jours

Un trio de pilotes handicapés au départ de Road To Le Mans

partages
commentaires
Un trio de pilotes handicapés au départ de Road To Le Mans
Par :
13 mai 2019 à 15:47

C'est une première qui doit ouvrir la voie à une participation aux 24 Heures du Mans l'année suivante : trois pilotes en situation de handicap partageront le cockpit d'un prototype LMP3 en lever de rideau de la 87e édition de la classique mancelle.

Premier pilote quadri amputé à avoir disputé les 24 Heures du Mans, Frédéric Sausset reste toujours piqué par le virus de la course automobile. Suite à son défi relevé et réussi en 2016 (38e du classement général), au volant d'un prototype LMP2 qui avait été spécialement adapté, le Français a créé sa filière avec un objectif clairement avoué : engager un équipage intégralement issu du handicap en 2020. 

Dans cette optique, une étape majeure va être franchie en juin prochain, puisque trois pilotes handicapés seront engagés dans la course Road To Le Mans, qui se disputer en lever de rideau de la classique mancelle. À cette occasion, une Ligier JS P3 sera en piste sur le grand Circuit de la Sarthe, avec à son volant Takuma Aoki, Snoussi Ben Moussa et Nigel Bailly. 

L'épreuve Road To Le Mans comporte deux courses de 55 minutes sur le tracé de 13,626 km, ce qui constituera une préparation précieuse pour le Japonais, le Français et le Belge. Frédéric Sausset sera quant à lui aux commandes de l'équipe. 

"L’intégration de la différence se poursuit dans le sport automobile de haut niveau qui, je le rappelle, reste l’un des rares sports à permettre à des personnes en situation de handicap de se confronter aux valides", souligne-t-il. "C’est pour moi une immense fierté d’être à la tête de la première structure au monde à permettre à des pilotes de haut niveau issus du handicap de participer à de telles compétitions, au milieu des meilleurs pilotes de la planète."

L'ACO précise que le prototype LMP3 passe en ce moment les derniers contrôles pour homologation, puisqu'il fait évidemment l'objet de plusieurs adaptations. 

"Les 24 Heures du Mans et l’ACO ont vocation à être un laboratoire de recherche et développement, destiné aux progrès, tous domaines confondus, de l’automobile et plus généralement de la mobilité", rappelle Pierre Fillon, président de l'ACO. "En 2016, l’ACO a eu la joie et la fierté d’accueillir et d’accompagner Frédéric Sausset dans son défi de disputer les 24 Heures du Mans. De l’opération stand 56, hors classement, parfaitement réussie en 2016, nous travaillons aujourd’hui avec une équipe de course et des pilotes issus du handicap, engagée en compétition, en Road To Le Mans, en juin prochain. Que de chemin accompli. Félicitations à Frédéric Sausset et son équipe. Qu’ils soient assurés du soutien de l’ACO. Il est essentiel de participer à rendre accessible le sport automobile à tous les passionnés."

Takuma Aoki, Snoussi Ben Moussa, Nigel Bailly, Frédéric Sausset
Le doute plane toujours autour du programme BMW

Article précédent

Le doute plane toujours autour du programme BMW

Article suivant

Une semaine décisive pour règlement Hypercar du WEC

Une semaine décisive pour règlement Hypercar du WEC
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans
Événement 24 Heures du Mans
Pilotes Frédéric Sausset
Auteur Basile Davoine