H+8 - Les espoirs de la Toyota #8 partent en fumée

partages
commentaires
H+8 - Les espoirs de la Toyota #8 partent en fumée
Par : Benjamin Vinel
17 juin 2017 à 21:04

À l'issue des huit premières heures de ces 24 Heures du Mans, la hiérarchie reste tout aussi serrée en tête de la course.

Start: #7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Stéphane Sarrazin mène
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
Start: #7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Stéphane Sarrazin mène
#31 Vaillante Rebellion Racing Oreca 07 Gibson: Julien Canal, Bruno Senna, Nicolas Prost
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Stéphane Sarrazin
#66 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Olivier Pla, Stefan Mücke, Billy Johnson
#83 DH Racing Ferrari 488 GTE: Tracy Krohn, Nic Jonsson, Andrea Bertolini
#25 CEFC Manor Oreca 07 Gibson: Roberto Gonzalez, Simon Trummer, Vitaly Petrov
#69 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Ryan Briscoe, Richard Westbrook, Scott Dixon
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage: Darren Turner, Jonathan Adam, Daniel Serra
Départ : #7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Stéphane Sarrazin mène
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Stéphane Sarrazin
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Stéphane Sarrazin
#64 Corvette Racing Corvette C7.R: Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fassler
#26 G-Drive Racing Oreca 07 Gibson: Roman Rusinov, Pierre Thiriet, Alex Lynn rentre au stand avec des dégâts

B.V., Le Mans - En effet, les Toyota #7 et #8 ainsi que la Porsche #1 restent dans un mouchoir de poche. Auteur d'un relais sensationnellement rapide en fin d'après-midi, Kamui Kobayashi avait pris plus de 40 secondes d'avance au volant de la #7, alors qu'un Anthony Davidson clairement en difficulté avec la #8 s'était fait dépasser par Nick Tandy (Porsche).

Durant ces 240 minutes marquées par l'impressionnant accident de la Ferrari 488 #82 pilotée par Pierre Kaffer dans les Hunaudières, victime de l'impétuosité de Matthieu Vaxiviere dans la TDS #28 (qui a écopé d'un stop-and-go de sept minutes), la Toyota #7 a maintenu cet avantage de 40 secondes, alors que la #8 et la Porsche #1 ont passé plusieurs heures au coude à coude.

Kazuki Nakajima a pris l'avantage sur André Lotterer dans la septième heure à Arnage, mais lorsqu'ils ont cédé le volant à Sébastien Buemi et à Neel Jani respectivement, les deux Suisses ont continué à se battre... Du moins jusqu'à ce que la Toyota #8 s'immobilise à son stand à 22h47 dans un panache de fumée, avec des freins visiblement mal en point. À 23h, les mécaniciens s'activaient toujours à son chevet : il faut changer le moteur avant, voire la batterie, annonce Toyota.

 

Une portière mal fermée a fait perdre près d'un tour à la Toyota #9 lorsque Yuji Kunimoto a pris le relais de José María López, alors que celle-ci était déjà en retrait par rapport à ses rivales. Quant à la Porsche #2, victime d'un problème d'hybride en début de course, elle demeure reléguée à 18 tours des leaders.

LMP2 - Rebellion assoit sa domination

Dans la très compétitive catégorie LMP2, c'est entre les deux Rebellion que la lutte pour la victoire se concentre, avec d'un côté la #13 de l'équipage Piquet-Heinemeier Hansson-Beche, et d'un autre la #31 du trio Prost-Canal-Senna.

Les deux prototypes aux couleurs de Vaillante se tirent la bourre depuis le début de la course, mais alors que Bruno Senna était en tête de la catégorie, il a écopé d'un drive through pour dépassement dans une slow zone. La #13 a donc hérité de cette première place devant la #38 du Jackie Chan DC Racing, présente aux avant-postes depuis le début de la course malgré une sortie de piste sans conséquence de Thomas Laurent.

La Rebellion #31 a toutefois repris la deuxième place par la suite et à 23h, elle ne comptait que dix secondes de retard sur la #13 pour 30 secondes d'avance sur la #38.

La Dallara #47 de Cetilar Villorba Corse et la Ligier #49 d'ARC Bratislava sont parties à la faute aux mains de Roberto Lacorte et de Miroslav Konopka, mais ont pu repartir, alors que la Riley #43 a perdu un temps précieux à cause d'un problème technique. Sans oublier, évidemment, l'accident provoqué par Matthieu Vaxiviere au volant de l'ORECA #28 et son stop-and-go.

 

GTE Pro - Avantage Aston Martin

Également très disputée, la catégorie GTE Pro a vu l'Aston Martin #97 (Turner-Adam-Serra) prendre l'avantage devant la Ford #67 (Priaulx-Tincknell-Derani) et la Porsche #92 (Christensen-Estre-Werner).

Le peloton était extrêmement serré puisque l'ensemble des GTE Pro se tient en 40 secondes après huit heures de course, à l'exception évidente de la Ferrari #82, victime de ce fameux accident dans les Hunaudières, et de la Corvette #64, qui a percuté le mur dans les virages Porsche à 22h50. Seule la Corvette a continué la course, après une longue perte de temps.

 

GTE Am - Belle avance pour la #84

La Ferrari #84 pilotée par Robert Smith, Will Stevens et Dries Vanthoor dispose d'une belle avance supérieure à une minute dans la catégorie GTE Am suite à la spectaculaire crevaison subie par l'Aston Martin #98, qui était en tête aux mains de Pedro Lamy. C'est l'Aston Martin #90 engagée par TF Sport qui occupe la deuxième place avec une trentaine de secondes d'avance sur la Ferrari #55 de Spirit of Race.

 

Classement à 23h03

  # Cat. Équipe Pilotes
1 7 LMP1
 Toyota Gazoo Racing

Mike Conway

Kamui Kobayashi

Stéphane Sarrazin

2 1 LMP1
 Porsche Team

Neel Jani
André Lotterer
Nick Tandy

3 9 LMP1
  Toyota Gazoo Racing

Nicolas Lapierre
José María López

Yuji Kunimoto

4 8 LMP1
  Toyota Gazoo Racing

Anthony Davidson

Kazuki Nakajima

Sébastien Buemi

5 13 LMP2
 Vaillante Rebellion

Nelson Piquet Jr
David Heinemeier Hansson
Mathias Beche

6 31 LMP2
 Vaillante Rebellion

Nicolas Prost
Julien Canal
Bruno Senna

7 38 LMP2
 Jackie Chan DC Racing

Ho-Pin Tung
Thomas Laurent
Oliver Jarvis

Article suivant
H+4 - Toyota solidement, Porsche fébrilement

Article précédent

H+4 - Toyota solidement, Porsche fébrilement

Article suivant

Les Toyota abandonnent, Porsche s'empare de la tête !

Les Toyota abandonnent, Porsche s'empare de la tête !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Événement 24 Heures du Mans
Catégorie Course - Samedi
Lieu Circuit de la Sarthe
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Résumé de course