Actualités
24 Heures du Mans 24 Heures du Mans

Une Ford GT privée pour la première fois au Mans

La prochaine édition des 24 Heures du Mans verra pour la première fois l'engagement d'une Ford GT privée, dans la catégorie GTE Am. Jamais depuis le retour de Ford en 2016 un de ses modèles n'a roulé dans la Sarthe en dehors du programme d'usine.

#69 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Ryan Briscoe, Richard Westbrook, Scott Dixon

L'équipe Keating Motorsport a décroché une invitation pour Le Mans du fait de ses résultats en IMSA. Et si l'an passé la structure alignait une Ferrari 488 en collaboration avec Risi Competizione, elle engagera cette fois une Ford GT. À son volant, Ben Keating sera associé à Jeroen Bleekemolen et Felipe Fraga. Et inévitablement, ils endosseront un costume de favoris…

Lire aussi :

"La saison dernière, Ben a décroché l'invitation pour Le Mans, donc nous savions déjà que nous pourrions participer à l'épreuve", explique Jeroen Bleekemolen à Motorsport.com. "Nous avons pris le temps de trouver la meilleure combinaison possible. L'an dernier, nous avions brièvement discuté avec Ford, mais ce n'était pas possible pour eux d'engager une voiture supplémentaire. Ils ont vu la rapidité de Ben, et le fait qu'il avait déjà une invitation. Ça a débouché sur des [nouvelles] discussions, et l'accord a été trouvé."

"Je pense que nous avons une bonne chance de nous battre pour la victoire. C'est toujours fantastique d'avoir l'opportunité de courir pour la victoire au Mans, et nous allons saisir l'occasion à pleines mains. Personne ne sait mieux que moi à quel point beaucoup de choses peuvent mal tourner, mais je pense que nous sommes parmi les favoris."

Keating devrait mener des premiers essais avec la Ford GT la semaine prochaine à Sebring, avec une voiture qui sera préparée par Ganassi. Il y aura ensuite un travail important sur le simulateur pour apprendre à connaître l'environnement à l'intérieur de la voiture.

Cette première apparition privée d'une Ford GT en WEC intervient alors que le programme d'usine du constructeur américain arrive à la fin d'un cycle, avec une incertitude majeure quant à sa poursuite au-delà de 2019. En cas de désengagement officiel de la marque, le modèle GT devrait encore avoir de beaux jours devant lui avec des équipes indépendantes.

"Nous pensons que la voiture que nous avons aujourd'hui, si nous ne continuons pas à courir comme équipe d'usine, pourrait devenir une voiture cliente, et nous soutiendrions ça", a récemment confié Mark Rushbrook, directeur de Ford Performance Motorsports.

Propos recueillis par Casper Bekking et Gary Watkins  

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Les 42 premiers invités aux 24 Heures du Mans sont connus
Article suivant Hartley devrait faire son retour au Mans en 2019

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France