La Ford du Keating Motorsports disqualifiée et privée de victoire

Une deuxième disqualification a été prononcée au lendemain des 24 Heures du Mans, touchant à nouveau une Ford GT. Il s'agit de celle qui avait remporté la catégorie LMGTE Am.

La Ford du Keating Motorsports disqualifiée et privée de victoire

La Ford #85 du Keating Motorsports a perdu sa victoire dans la catégorie LMGTE Am des 24 Heures du Mans, après une pénalité puis une disqualification infligées par les commissaires ce lundi soir. Ce succès avait été décroché par Ben Keating, Jeroen Bleekemolen et Felipe Fraga.

Les vérifications techniques menées depuis la fin de l'épreuve ont permis de constater une infraction liée au ravitaillement de la Ford GT. Le temps minimum de ravitaillement en carburant lors de la course, fixé à 45 secondes, n'a pas été respecté. Les délégués techniques de la FIA et de l'ACO ont vérifié les systèmes de l'équipe américaine, en présence du concurrent, et ont constaté un temps de ravitaillement de 44,4 secondes. Les commissaires ont ensuite pu analyser la vidéo de ce test pour prendre la décision d'imposer une pénalité de 55,2 secondes. 

Lire aussi :

Si cette sanction aurait permis au Keating Motorsports de prendre malgré tout la deuxième place du LMGTE Am, ce ne sera pas le cas, puisqu'une autre infraction a été relevée, plus grave celle-ci. Le volume de carburant embarqué a été mesuré à 96,1 litres alors que la limite était fixée à 96 litres. Il s'agit d'une erreur en partie similaire à celle relevée sur la Ford officielle #68, qui a été disqualifiée en LMGTE Pro. Les explications données sont d'ailleurs en partie identiques, puisque le concurrent a précisé que les mesures effectuées après l'application de la BoP, une fois la voiture arrivée au Mans, n'avaient pas été réalisées de la même manière qu'à l'usine aux États-Unis. 

Suite à cette disqualification, l'équipe Project 1 récupère donc la victoire en LMGTE Am, avec sa Porsche menée par Jörg Bergmeister, Patrick Lindsey et Egidio Perfetti. La deuxième place revient au JMW Motorsport, et la troisième au WeatherTech Racing.

partages
commentaires
La Ford GT #68 de Bourdais disqualifiée des 24H du Mans

Article précédent

La Ford GT #68 de Bourdais disqualifiée des 24H du Mans

Article suivant

La nouvelle hypercar Toyota GR Super Sport déjà en test !

La nouvelle hypercar Toyota GR Super Sport déjà en test !
Charger les commentaires
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021