WRC
21 janv.
Événement terminé
26 févr.
Étape 3 dans
03 Heures
:
29 Minutes
:
33 Secondes
Formule E
27 févr.
Événement terminé
10 avr.
Prochain événement dans
40 jours
Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
49 jours
MotoGP
26 mars
EL1 dans
26 jours
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
32 jours
WEC
C
Algarve
04 avr.
Course dans
35 jours
C
6H de Spa-Francorchamps
01 mai
Course dans
62 jours
WSBK
C
Estoril
07 mai
Prochain événement dans
67 jours
C
Aragón
21 mai
Prochain événement dans
81 jours

Ganassi pense au LMDh pour viser la victoire au Mans

La structure américaine est engagée en DPi aux États-Unis cette année, avec comme perspective une arrivée future en LMDh.

partages
commentaires
Ganassi pense au LMDh pour viser la victoire au Mans

Le Chip Ganassi Racing a l'intention de faire son retour aux 24 Heures du Mans avec l'ambition de se battre pour la victoire au classement général grâce au LMDh. Victorieuse dans la Sarthe en 2016 dans la catégorie LMGTE Pro avec Ford, l'équipe américaine a dévoilé ses aspirations futures alors qu'elle est ce week-end de retour en IMSA avec Cadillac aux 24 Heures de Daytona.

"Nous considérons les 24 Heures du Mans comme l'une des plus grandes épreuves de sport automobile au monde, et nous aimerions y revenir à un moment donné avec le LMDh", annonce le directeur général de Ganassi, Mike Hull, à Motorsport.com. "À l'heure actuelle, nous sommes à l'échelon le plus bas avant de pouvoir le faire, mais nous voulons être en situation de pouvoir le faire lorsque le moment sera venu. Nous aimerions aller au Mans avec la chance de pouvoir nous battre pour la victoire au général, mais dans le même temps, nous allons travailler très dur pour faire de notre mieux en IMSA."

L'équipe Ganassi est de retour dans le championnat nord-américain d'Endurance cette année, après une saison de pause qui a fait suite à un programme de quatre ans, passés à exploiter la Ford GT. Le team est désormais engagé en DPi avec un prototype Cadillac pour une campagne complète. Son duo de pilotes est formé par Kevin Magnussen et Renger van der Zande. Les deux hommes sont rejoints par Scott Dixon pour les courses longues.

Lire aussi :

Selon Mike Hull, la future réglementation LMDh aura une "importance mondiale" puisqu'elle permettra à des prototypes hybrides basés sur des châssis LMP2 de courir à la fois en IMSA et en WEC. "Le fait que l'Automobile Club de l'Ouest [organisateur des 24 Heures du Mans et promoteur du WEC] et l'IMSA travaillent sur un package réglementaire qui permettra une convergence de la compétition est l'aspect le plus important de ce qui se passe", insiste-t-il. "Nous voulons courir en prototype aujourd'hui, en anticipant ce qui se passera en 2023."

Reste à savoir avec quel constructeur Ganassi pourrait envisager son engagement futur en LMDh, que ce soit par exemple Cadillac ou une autre marque du groupe General Motors, qui n'a d'ailleurs pas encore confirmé son intention de courir en IMSA au terme du cycle de la réglementation DPi, fin 2022.

"Nous avons assisté et participé aux réunions des constructeurs pour l'IMSA LMDh", explique Laura Wontrop Klauser, directrice du programme Endurance de General Motors. "Le concept LMDh, tel que présenté par l'ACO et l'IMSA, est attrayant. En interne, nous évaluons si le programme a du sens d'un point de vue marketing par rapport à la direction que prendront les voitures de série de la marque."

Propos recueillis par Gary Watkins 

Glickenhaus annonce ses pilotes, Dumas en sera

Article précédent

Glickenhaus annonce ses pilotes, Dumas en sera

Article suivant

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans , WEC , IMSA
Équipes Chip Ganassi Racing
Tags mike hull
Auteur Basile Davoine
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021
Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance Prime

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance

La Toyota GR010 conçue pour la nouvelle ère Hypercar du WEC a peu de choses en commun avec la TS050 LMP1 qui l'a précédée. Mais en dépit des restrictions qui accompagnent la nouvelle réglementation, elle ne sera pas moins redoutable.

WEC
27 janv. 2021
Les moteurs de l'Hypercar Peugeot expliqués en détail Prime

Les moteurs de l'Hypercar Peugeot expliqués en détail

Quelques heures après avoir dévoilé leurs choix techniques pour leur Hypercar en Championnat du monde d'Endurance, avec un moteur V6 biturbo de 2,6 litres associé à un moteur électrique développant 200 kW sur l'essieu avant, les dirigeants de Peugeot se sont exprimés en profondeur sur leur concept auprès de la presse française.

WEC
15 déc. 2020
Le retour inattendu d'Audi, promesse d'un nouvel âge d'or Prime

Le retour inattendu d'Audi, promesse d'un nouvel âge d'or

Audi a annoncé travailler sur un retour aux 24 Heures du Mans : on pourrait donc enfin assister à la lutte que l'on avait espérée en 2012, entre le constructeur allemand, Peugeot et Toyota. Ce choix vient aussi crédibiliser la formule LMDh, dans laquelle d'autres marques pourraient s'engouffrer ultérieurement.

WEC
2 déc. 2020
L'éternel débat ravivé par l'issue du championnat 2019-2020 Prime

L'éternel débat ravivé par l'issue du championnat 2019-2020

C'est sans doute passé inaperçu dans un week-end qui a vu Lewis Hamilton décrocher sa septième couronne, mais un autre titre mondial a été décerné à Bahreïn il y a une semaine. Un titre capable d'effacer les mésaventures mancelles de trois hommes ? Éternelle question.

WEC
21 nov. 2020