24 Heures du Mans 24 Heures du Mans

Glickenhaus compte sur sa fiabilité, avec un œil sur le Safety Car !

Romain Dumas sait que Glickenhaus n'a pas les armes pour rivaliser avec les grands constructeurs aux 24 Heures du Mans sur le papier, mais le Français identifie toutefois quelques arguments qui pourraient jouer en sa faveur.

#708 Glickenhaus Racing Glickenhaus 007

Pour ses 23e 24 Heures du Mans, Romain Dumas arrive avec l’étiquette du vieux briscard d’une équipe Glickenhaus qui n’a sans doute aucun semblable. Conscient des limitations d’une 007 LMH qui est la même qu’il y a deux ans pour ses débuts dans la Sarthe, le Français mise sur des points forts bien connus de l’Hypercar américaine, à commencer par sa fiabilité éprouvée.  

"Le niveau de préparation est le même que les autres années", explique-t-il à Motorsport.com. "On a l’avantage d’avoir la même voiture. C’est soit un avantage, soit un inconvénient ! C’est plutôt un avantage pour la fiabilité. On sait ce qu’on a à faire, on connaît très bien le matériel. Revenir avec des pneus chauffés pour nous est quand même un avantage, car avec notre voiture on a moins d’appui que les autres, on avait pas mal de galères pour mettre les pneus en route. Pour la performance, on a l’inconvénient d’avoir une voiture de trois ans d’âge."

La Glickenhaus 007 LMH retrouvera aussi au Mans un terrain de jeu pour lequel elle est taillée, avec de longues lignes droites et des exigences d’appui aérodynamiques qui se cantonnent essentiellement à la dernière portion du tracé, au niveau des esses Porsche.  

"C’est sûr que Spa, ça commençait à être mieux, et Le Mans ce sera pas mal", souffle Romain Dumas. "On a une bonne puissance mais, à l’inverse, en termes de châssis c’est plus difficile. Les autres ont aussi profité de ce qui s’est fait les années d’avant, même Toyota a refait une voiture. Moi je pense qu’il faut voir le positif et se dire qu’on a une voiture très fiable. Ce sera pas mal, surtout avec la chaleur qu’il va faire."

La Glickenhaus devrait être plus à l'aise sur le circuit du Mans.

La Glickenhaus devrait être plus à l'aise sur le circuit du Mans.

Dimanche, pour la Journée Test, l’objectif pour les deux montures de l’écurie sera essentiellement de travailler les longs relais pour comprendre le comportement des pneumatiques. "On aura un plan de test déjà bien défini, où on va surtout faire des longs relais avec les pneus, pour voir ce qu’on peut faire avec, savoir combien de tours on peut faire avec, ce qui est important à définir rapidement", confirme Romain Dumas.  

Expérimenté mais aussi malin, l’ex-pilote Audi et Porsche sait aussi que Glickenhaus devra saisir la moindre opportunité. Et l’important changement réglementaire qui concerne cette année la procédure de voiture de sécurité ne lui a évidemment pas échapper. De là à miser sur une course d’attente ? 

"Ça peut, mais il ne faut pas oublier un truc qui est tout nouveau au Mans : il n’y a qu’un Safety Car au lieu de trois", précise-t-il. "La course sera souvent relancée s’il y a des Safety Car. C’est à garder en mémoire. Ça peut faire des courses en deux temps. Si j’étais un patron d’équipe aujourd’hui, je ferais attention de rester dans le tour pendant les premières 15 heures, puis attendre un Safety Car comme ça se fait aux États-Unis. À la fin du compte, il faudra rester dans le tour et ne pas faire d’erreur. Si tu perds un tour, là tu ne reviendras plus jamais. C’était déjà le cas avant, mais cette histoire de Safety Car peu quand même changer pas mal de choses, ce qui n’était pas le cas avant au Mans."

Au beau milieu d’un plateau Hypercar plus relevé que jamais, il ne faudra pas laisser passer la moindre occasion. Le tout dans l’espoir de rééditer le résultat de l’an dernier. "Le top serait, pour nous, de refaire un podium", conclut Romain Dumas.  

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Ferrari jouera la pole au Mans "mais ce n'est pas une priorité"
Article suivant Ferrari en tête à la mi-journée, des ennuis pour Peugeot et Toyota

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France