Hartley garantit une pole en moins de 3:20

partages
Hartley garantit une pole en moins de 3:20
Par : Benjamin Vinel
31 mai 2015 à 17:22

#12 Rebellion Racing Rebellion R-One: Nicolas Prost, Nick Heidfeld, Mathias Beche, #1 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid: Sébastien Buemi, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima, Kamui Kobayashi
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley, Frédéric Makowiecki
#1 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid: Sébastien Buemi, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima, Kamui Kobayashi
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley, Frédéric Makowiecki
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro : Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley, Frédéric Makowiecki

La Journée Test des 24 Heures du Mans a délivré un résultat remarquable puisque Porsche a d'ores et déjà battu le chrono de la pole position 2014 de Toyota, réalisant un tour en 3:21.061.

Ce temps au tour impressionnant est à mettre à l'actif de Brendon Hartley. Évoquant le bilan de la journée, le pilote Porsche est évidemment satisfait mais évoque le manque de roulage sur le sec : en effet, la pluie a largement perturbé les festivités.

"C'était très constructif pour nous," commente Hartley. "Personne n'a pu beaucoup rouler sur le sec. Nous avons effectué beaucoup de tâches, ce qui est agréable, et nous avons fait un bon pas en avant de la première à la deuxième séance."

"C'était bien de pouvoir rouler sous la pluie de toute façon, car on a vu lors des dernières années qu'elle peut représenter un obstacle. C'était une journée positive, la première en rouge."

La transmission, atout de Porsche

Un facteur essentiel de la course sarthoise est la gestion des pneus, mais c'est un aspect qui n'a pas pu être abordé par les équipes aujourd'hui en raison des conditions météorologiques.

"Nous n'avons pas vraiment pu travailler là-dessus aujourd'hui à cause du manque de roulage sur le sec," poursuit Hartley. "Nous avons une sélection de pneus pour le sec, intermédiaires et pluie. Même à la fin, certaines parties étaient sèches, d'autres humides, ce qui n'est pas inhabituel pour Le Mans. Cela rend le choix de pneus assez difficile."

Bien que la Nissan ait été le prototype le plus rapide en ligne droite ce dimanche, c'est bien la Porsche qui est louée pour sa vitesse de pointe. "Nous avons vraiment une transmission incroyable, nous avons vu sur les circuits précédents que c'était un énorme avantage," reconnaît le pilote néo-zélandais.

Enfin, à quel chrono s'attendre pour la pole position ? Le record du tour établi par Peugeot en 2008, en 3:18.513, peut-il être battu ?

"Ce que l'on peut garantir, c'est que nous serons en-dessous des 3:20, ce qui est déjà très rapide. 3:16 ou 3:15 est peut-être trop rapide, je pense que c'est impossible," conclut Hartley.

Prochain article 24 heures du Mans
Audi a acquis quelques certitudes malgré la pluie

Article précédent

Audi a acquis quelques certitudes malgré la pluie

Article suivant

Journée Test - La pole position 2014 déjà battue par Porsche!

Journée Test - La pole position 2014 déjà battue par Porsche!

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Événement Journée Test
Lieu Circuit de la Sarthe
Pilotes Brendon Hartley
Équipes Porsche Team
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités