Hülkenberg "certain d’être de retour" dans la Porsche 919

Vainqueur des 24 Heures du Mans en juin dernier avec Earl Bamber et Nick Tandy, le pilote allemand a retrouvé le paddock du WEC ce week-end.

S’il ne court pas avec Porsche pour la suite de la saison, compte tenu de son engagement en Formule 1, Nico Hulkenberg est présent au Nürburgring aux côtés de l’équipe avec laquelle il a triomphé dans la Sarthe. 

A l’occasion de cette manche à domicile, il a même retrouvé la 919 Hybrid au volant de laquelle il a coupé la ligne d’arrivée en vainqueur il y a un peu plus de deux mois. 

"C’est agréable de revoir tous les visages qui étaient avec moi au Mans, toute l’équipe et les autres pilotes ; c’est la sensation de revenir à la maison et de revoir la famille après deux mois, c’est un sentiment génial. On se souvient et tout revient, de très bons souvenirs après cette victoire", a-t-il confié au site officiel du WEC. 

Le Mans 2016 dans un coin de la tête

Cette année, l’engagement de Hülkenberg en Endurance était basé sur deux courses afin de permettre à Porsche d’aligner trois voitures aux 24 Heures du Mans. A l’heure où son avenir en F1 n’est pas encore fixé, l’Allemand a également confié qu’il espérait pouvoir défendre son titre dans la Sarthe l’année prochaine. Il se montre d’ailleurs confiant quant à son avenir avec le constructeur allemand, affirmant qu’il "travaille" sur le fait de disputer à nouveau le double tour d’horloge. 

"Je suis impatient de revenir dans la voiture, mais bien sûr quand j’ai décidé de faire ce projet il était clair que Le Mans était l’essentiel et l’objectif", rappelle-t-il. "Evidemment nous avons connu ce succès, et maintenant c’est le retour à la normale avec deux voitures seulement et les gars font très bien leur travail en ce moment. Je suis certain que je serai de retour et que j’aurai de nouveau du temps dans la voiture à l’avenir, donc ça va."

Il a fallu réaliser…

Revenant sur sa victoire mancelle, et sur la répercussion de celle-ci jusque dans le paddock F1, Hülkenberg reconnait qu’il lui a fallu du temps pour prendre conscience de ce qui avait été réalisé, que ce soit par lui-même ou ses coéquipiers et son équipe. 

"Cela prend quelques jours pour réaliser et comprendre ce que nous avons fait", avoue-t-il. "Pour moi c’est sans aucun doute le plus gros accomplissement de ma carrière et il fallait comprendre et réaliser d’abord. L’écho que j’ai reçu après la victoire au Mans était énorme et génial. Je suis très, très fier de faire partie de ce projet avec Porsche, avec la marque ; nous avons écrit l’histoire."

S’il est présent au Nürburgring ce week-end, Hülkenberg y endure toutefois une petite frustration, celle de n’avoir pas pu courir devant son public cette année, notamment avec l’annulation du Grand Prix d’Allemagne de F1. 

"J’étais vraiment triste et déçu quand j’ai entendu que le Nürburgring n’était pas au calendrier cette année. C’est un lieu historique et en Allemagne nous avons tellement d’histoire en Formule 1 ; j’aime piloter et courir ici donc c’était un peu triste d’apprendre cette nouvelle."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans , Formule 1 , WEC
Pilotes Nico Hülkenberg
Équipes Porsche Team
Type d'article Actualités
Tags endurance, le mans, lmp1