Ils revivent au Mans : Allan McNish

Allan McNish avait déjà une carrière dans le sport automobile bien remplie lorsqu'il est devenu pilote titulaire en F1 pour le compte de Toyota en 2002

Allan McNish avait déjà une carrière dans le sport automobile bien remplie lorsqu'il est devenu pilote titulaire en F1 pour le compte de Toyota en 2002. L'Ecossais, déjà âgé de 32 ans au moment de ses débuts dans la catégorie reine, avait entre autres disputé six saisons de Formule 3000 de 1989 à 1995 (dont une seule saison complète en 1990 où il finit 4e), terminé également deuxième du Championnat britannique de Formule 3 avec cinq victoires, participé à quatre éditions des 24H du Mans (1997-2000) et remporté l'édition de 1998 au volant d'une Porsche 911 GT1. Il avait également participé à deux saisons d'American Le Mans Series avec un titre de champion en 2000, grâce à six victoires. McNish avait aussi approché le petit monde de la F1 par l'intermédiaire du poste de pilote d'essais. D'abord pour l'équipe McLaren de 1990-1992, puis pour l'écurie Benetton en 1993, 1994 et 1996, et enfin pour Toyota en 2000 et 2001. Avant d'obtenir un volant de titulaire pour l'écurie japonaise en 2002. Il participe à 16 des 17 Grand Prix du calendrier. Il n'inscrit aucun point, son meilleur résultat étant une 7e place (seul le top 6 inscrivait des unités à l'époque). Lors des essais qualificatifs du Grand Prix du Japon, dernière course de la saison, McNish accidente sa monoplace. Sérieusement blessé, l'Ecossais ne prendra pas le départ de la course. En 2003, faute d'un volant en F1, il redevient pilote d'essais, pour le compte de Renault cette fois. L'année suivante, le pilote écossais retourne vers l'Endurance. Il participe aux 12H de Sebring qu'il remporte pour la première fois de sa carrière et aux 24H du Mans (5e place) au volant d'une Audi R8 du team Audi Sport UK Team Veloqx. En 2005, McNish participe de nouveau à ses deux épreuves (2e à Sebring et 3e au Mans). En parallèle, il participe à une saison en DTM avec Audi (13 pts et 10e au championnat) De 2006 à 2011, McNish continue de participer à des courses d'Endurance, toujours au volant d'une Audi. Il récolte deux victoires supplémentaires aux 12H de Sebring (2006 et 2009). Il est de nouveau sacré champion en American Le Mans Series en 2006 et 2007 et s'impose en 2008, pour la deuxième fois de sa carrière, aux 24H du Mans. En 2011, lors de l'épreuve de la Sarthe, il est victime d'un spectaculaire accident avec la Ferrari n°58, mais parvient heureusement à s'extraire indemne de sa voiture. En 2012, il participe à la première édition du Championnat du Monde d'Endurance (WEC) au volant de l'Audi R18 e-tron quattro avec Tom Kristensen et Rinaldo Capello. Il participe aux huit courses du Championnat dont les 24H du Mans où il termine deuxième. Il remporte également sa quatrième victoire aux 24H de Sebring. Cette année, l'Ecossais de 43 ans a rempilé pour une saison de WEC aux côtés de Kristensen et de Loïc Duval. L'équipage décroche la victoire aux 6H de Silverstone et la deuxième aux 6H de Spa. A la fin du mois, il participera aux 24H du Mans pour la 14e fois de sa carrière, avec la ferme intention de terminer sur la plus haute marche du podium avec l'Audi R18 E Tron Quattro.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Pilotes Rinaldo Capello , Tom Kristensen , Allan McNish , Loïc Duval
Type d'article Actualités