Jan Magnussen pense que Ford a masqué ses performances avant Le Mans

Le pilote Corvette Racing est persuadé que l'équipe américaine a alourdi ses Ford GT avant la classique mancelle afin de bénéficier d'une meilleur Balance de Performance.

Jan Magnussen pense que Ford a masqué ses performances avant Le Mans
#64 Corvette Racing Corvette C7.R : Jordan Taylor, Oliver Gavin, Tommy Milner et #63 Corvette Racing Corvette C7.R : Jan Magnussen, Antonio Garcia, Ryan Briscoe
#67 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Marino Franchitti, Andy Priaulx, Harry Tincknell
#69 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Ryan Briscoe, Richard Westbrook, Scott Dixon
#63 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7-R: Jan Magnussen, Antonio Garcia, Ricky Taylor
#69 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Ryan Briscoe, Richard Westbrook, Scott Dixon
#63 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7-R: Jan Magnussen, Antonio Garcia, Ricky Taylor
#63 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7-R: Jan Magnussen, Antonio Garcia, Ricky Taylor
#69 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Ryan Briscoe, Richard Westbrook, Scott Dixon
#69 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Ryan Briscoe, Richard Westbrook, Scott Dixon
#63 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7-R: Jan Magnussen, Antonio Garcia, Ricky Taylor
#63 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7-R: Jan Magnussen, Antonio Garcia, Ricky Taylor

Lors des vérifications techniques du lundi au Mans, Motorsport.com a demandé à Magnussen s'il pensait que Ford avait lesté ses nouvelles Ford GT avant la course. "Je suis sûr à 100% que c'est ce qu'ils ont fait", a répondu le Danois.

Vendredi dernier, la réglementation du WEC a été modifiée avec un ajustement de la Balance de Performance pour les 24 Heures du Mans, d'après les performances constatées lors de la journée test. 

Je pense que c'est une erreur d'effectuer ces changements après la journée test.

Jan Magnussen.

Magnussen s'est déclaré mécontent de ces changements, Ford bénéficiant d'une perte de poids de 5 kg supplémentaire, alors que les Ford GT avaient déjà eu droit à une réduction de 20 kg avant la journée test. 

"Si l'on regarde les tests, c'est difficile de faire plus serré que cela", continue Magnussen. "Je pense que c'est une erreur d'effectuer ces changements après la journée test. Tout le monde était si proche, en se tenant en une seconde et demie. En apportant des changements, ils risquent simplement de semer la pagaille."

Magnussen, qui avait été contraint de déclarer forfait lors de l'édition 2015 après un gros accident lors des qualifications, pense également que Corvette possède une bonne chance de répéter sa victoire de l'an dernier, lorsque la voiture sœur passait la ligne en vainqueur. 

"Honnêtement, je ne pense pas que nous serons plus rapides, mais je pense que nous aurons une bonne chance de victoire", ajoute le pilote danois. "L'an passé, c'était une bonne course pour l'équipe avec la victoire, mais c'était également un déchirement pour moi le jeudi lorsque j'ai réalisé que nous n'aurions pas les deux voitures sur la grille de départ."

"La journée test a montré que nous étions compétitifs, nous avons le potentiel, mais tout le monde réalise à quel point ce sera difficile. La compétition en GTE Pro est intense, tout le monde est super proche. Il semble que la météo va nous compliquer les choses aussi. Nous allons essayer de ne pas nous mettre dans les ennuis dès le début, et être là à la fin, à l'heure des comptes."

"La journée test a prouvé notre potentiel à jouer aux avant-postes", conclut le père de Kevin Magnussen. "Nous n'avons pas rencontré de problème majeur, nous n'étions pas super lents dans les lignes droites, je pense donc que nous serons là, ou à peu près."

Lorsqu'on lui demande qui, d'après lui, sera le plus rapide en rythme de course, le Scandinave répond : "Je pense que Porsche sera plus rapide, c'est mon sentiment."

partages
commentaires
"Des petites choses peuvent créer un gros problème" en LMP1

Article précédent

"Des petites choses peuvent créer un gros problème" en LMP1

Article suivant

Olivier Pla - "Nous avons bien progressé"

Olivier Pla - "Nous avons bien progressé"
Charger les commentaires
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021