Jani prédit le tour le plus rapide de l'Histoire pour Toyota

partages
commentaires
Jani prédit le tour le plus rapide de l'Histoire pour Toyota
Par : Basile Davoine
13 juin 2017 à 15:14

Détenteur du record du tour le plus rapide sur le Circuit des 24 Heures du Mans, Neel Jani s'attend à être effacé des tablettes cette semaine par l'un des neuf pilotes Toyota.

#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#9 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Nicolas Lapierre, Yuji Kunimoto, Jose Maria Lopez
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Stéphane Sarrazin
#9 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Nicolas Lapierre, Yuji Kunimoto, Jose Maria Lopez
Neel Jani und Sébastien Buemi
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#9 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Nicolas Lapierre, Yuji Kunimoto, Jose Maria Lopez
#9 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Jose Maria Lopez, Yuji Kunimoto, Nicolas Lapierre

B.D., Le Mans - Poleman des deux dernières éditions des 24 Heures du Mans, Neel Jani n'a pas caché la difficulté à laquelle il fera face cette année pour réaliser la passe de trois. La Journée Test a apporté un premier élément de réponse sur les performances en LMP1 cette année, et le triplé réalisé par Toyota, avec un meilleur chrono de trois secondes plus rapide que la première Porsche, a marqué les esprits. Si le programme n'était pas le même dans les rangs de part et d'autre, il n'en reste pas moins que l'avantage chronométrique semble pour le moment aller au constructeur japonais. 

"On n'a pas fait de simulation de qualifs comme Toyota", rappelle Neel Jani. "Mais on pense quand même que le chrono que Toyota a fait était très, très rapide et que ce sera difficile de le battre." En effet, le temps de 3'18"132 réalisé par Kamui Kobayashi lors de cette Journée Test a de quoi laisser penser que, si les conditions sont réunies, la marque historique de Jani peut être effacée cette semaine lors des essais qualificatifs. 

Il y a deux ans, le Suisse avait bouclé le tour le plus rapide de l'Histoire du Circuit de la Sarthe, dans la configuration qui est la sienne actuellement, coupant la ligne en 3'16"887. Il estime que cette référence aura probablement disparu des tablettes au plus tard jeudi soir, et que si tel est le cas, ce sera pour que Toyota s'empare du nouveau record. "Je crois surtout que la Toyota a une grande chance de faire un nouveau record du tour", prévient-il. "Nous, on pense que ce sera un peu difficile. En qualifications, au niveau vitesse, pendant toute la semaine, Toyota a un petit avantage face à nous."

Cinq victoires au Mans réunies

C'est donc sur le rythme de course et sur la gestion des éléments que Porsche semble déjà orienter sa préparation. En termes de consommation, rien ne devrait vraiment évoluer, avec des relais de 14 tours aussi bien pour la Porsche 919 Hybrid que pour la Toyota TS050 Hybrid. En revanche, il faudra s'adapter aux conditions atmosphériques, avec une forte chaleur annoncée, qui pourrait éventuellement jouer les trouble-fêtes.

"Je crois qu'à la fin, on ne sait jamais comment se passent les 24 Heures", insiste Neel Jani. "Cette semaine, on dirait qu'il va faire super chaud. Ça veut dire que ce sera plus dur au niveau de la fiabilité. Mais quand il fait si chaud au Mans, on sait aussi que les orages ne sont pas loin. Des orages d'une demi-heure, et puis c'est fini. Je crois qu'il faut vraiment avoir une bonne stratégie autour de ça, qui peut être décisif pour la course."

Vainqueur l'an passé, celui qui a parcouru le tracé à 249 km/h de moyenne en 2015 doit aussi se mesurer au défi manceau avec deux nouveaux coéquipiers cette année. Désormais épaulé par André Lotterer et Nick Tandy, il voit quatre victoires au Mans venir s'ajouter dans son baquet. "André a beaucoup d'expérience, il a gagné trois fois Le Mans", rappelle-t-il. "Nick a aussi déjà gagné une fois Le Mans, du premier coup. Je crois que chacun d'entre nous a une expérience différente, et si on mélange tout ça, c'est important."

De nouveaux compagnons de route qui partagent le point de vue de Jani quant à la performance attendue des Toyota, qui seront difficiles à déloger sur un tour. "On voit que les Toyota sont plus fortes que nous pour l'instant", confirme André Lotterer. "Lors des tests, c'était la tendance, malheureusement. Maintenant, ce n'est pas toujours la voiture la plus rapide qui gagne Le Mans. Il faut être positif, optimiste, faire le boulot jusqu'au bout et puis on va voir dimanche à 15h qui sera à l'arrivée, mais c'est sûr que ça ne va pas être facile."

Propos recueillis par Guillaume Nédélec

Article suivant
Dans la peau d'un pilote : la nuit au Mans

Article précédent

Dans la peau d'un pilote : la nuit au Mans

Article suivant

La tête à la F1, Sirotkin est désinvolte pour Le Mans

La tête à la F1, Sirotkin est désinvolte pour Le Mans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Pilotes André Lotterer , Neel Jani , Nick Tandy
Équipes Porsche Team Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités