La BoP modifiée à la veille des 24 Heures du Mans

L’ACO et la FIA ont procédé à plusieurs modifications de la controversée Balance of Performance dans la catégorie LMGTE Pro. Ils seront effectifs dès ce week-end pour les 24 Heures du Mans. 

La BoP modifiée à la veille des 24 Heures du Mans
#68 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Joey Hand, Dirk Müller, Sébastien Bourdais
#51 AF Corse Ferrari 458 GTE: Gianmaria Bruni, Toni Vilander, Giancarlo Fisichella
#64 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7-R: Oliver Gavin, Tommy Milner, Jordan Taylor
#98 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Paul Dalla Lana, Pedro Lamy, Mathias Lauda
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage: Richie Stanaway, Fernando Rees, Jonathan Adam and #13 Rebellion Racing Rebellion R-One AER: Matheo Tuscher, Alexandre Imperatori, Dominik Kraihamer

B.D., Le Mans - Suite à une réunion entre l’ACO, la FIA et des représentants des constructeurs du LMGTE Pro (Ford, Ferrari, Porsche, Corvette et Aston Martin), plusieurs ajustements ont été décidés. 

Le plus significatif concerne la Ferrari 488 GTE, qui reçoit 25 kg supplémentaires par rapport à son poids initial, portant son total à 1268 kg pour ce week-end. La Ford GT a reçu 5 kg de plus et roulera avec un poids de 1248 kg. Après Spa, Ford avait bénéficié d’un allégement de 25 kg. Il s’agit des seuls changements concernant le poids. 

En plus d’ajuster le poids, les instances dirigeantes ont également modifié le diamètre de la bride moteur. Celui-ci est réduit de 0,4 mm pour Aston Martin et de 0,3 mm pour Corvette.

Les niveaux de turbo ont eux aussi été ajustés avec un ratio diminué chez Ford. La quantité de carburant a été changée, Porsche pouvant bénéficier de 8 litres supplémentaires, Ferrari de 4 litres et Corvette de 7 litres. 

Ces changements de dernière minute interviennent après une longue controverse autour du rythme affiché par les différents constructeurs en qualifications au Mans, mercredi soir. Ford et Ferrari étaient significativement plus rapides que la concurrence. 

partages
commentaires
Les Ford GT écrasent la concurrence
Article précédent

Les Ford GT écrasent la concurrence

Article suivant

Lotterer - "Pas la préparation la plus facile pour Le Mans"

Lotterer - "Pas la préparation la plus facile pour Le Mans"
Charger les commentaires
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix Prime

Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix

En 1997 le programme Panoz GT n'apparaissait pas comme un choix attrayant pour un ex-pilote de Formule 1, McLaren constituant un bien meilleur pari. Mais contre toute attente, David Brabham fit le choix de la marque américaine pour former un duo gagnant pendant plusieurs années.

GT
25 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021