Le dispositif SAFER Barrier fait son apparition au Mans

partages
commentaires
Le dispositif SAFER Barrier fait son apparition au Mans
Par : Basile Davoine
2 juin 2016 à 09:34

Comme chaque année, le circuit des 24 Heures du Mans fait l’objet de plusieurs aménagements destinés à améliorer la sécurité. 

#18 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
Safety car
Une vue aérienne des virages d'Arnage et Indianapolis avec un nouvel aménagement
Une vue aérienne des virages d'Arnage et Indianapolis avec un nouvel aménagement
Une vue aérienne des virages d'Arnage et Indianapolis avec un nouvel aménagement

Pour l’édition 2016, l’Automobile Club de l’Ouest a notamment concentré ses efforts sur l’une des zones à la réputation la plus dangereuse : les virages Porsche. Ainsi, un bac à gravier conséquent a été installé à la sortie de cet enchaînement de virage. "C’est assez impressionnant avec le bac qui a été fait, qui fait vraiment beaucoup de surface", confiait d’ailleurs Pierre Fillon, président de l’ACO, lors de l’achèvement des travaux. 

Cette zone des virages Porsche a également été sécurisée davantage dans le premier virage. Dans le dégagement de celui-ci, les organisateurs ont décidé de mettre en place un dispositif SAFER Barrier. Répandu aux États-Unis pour les courses sur ovale, ce système fait sa première apparition en France. 

Il s’agit d’une barrière de protection composée d’une glissière en métal montée sur des supports en polystyrène extrudé. En plus d’absorber l’énergie d’un impact violent sans la restituer, cette barrière présente une surface sans aspérité contre laquelle une voiture peut glisser sans subir l’effet de pivot provoqué contre des murs de pneus, par exemple. Sa résistance sera également un atout en cas de choc pour limiter le temps de réparation pendant la course. 

Cette année, l’ACO a également procédé à l’amélioration de la sécurité au niveau des dégagements situés dans les virages de la Chapelle, du Tertre Rouge, d’Indianapolis et du Karting. 

Enfin, rappelons qu’un rond-point a été aménagé dans la zone du virage d’Arnage, dans la portion non permanente du circuit, afin d’améliorer la sécurité routière au quotidien. Ces travaux n’ont engendré aucune modification du tracé, mais ont permis d’aménager une zone spectateurs plus confortable et mieux pensée. Ils s'ajoutent à ceux menés en un temps record pour construire quatre nouveaux stands et permettre l'engagement de 60 concurrents dès cette année. 

Article suivant
G-Drive Racing et Berthon se séparent juste avant Le Mans

Article précédent

G-Drive Racing et Berthon se séparent juste avant Le Mans

Article suivant

Will Stevens prêté par Manor à G-Drive

Will Stevens prêté par Manor à G-Drive
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Événement 24 Heures du Mans
Lieu Circuit de la Sarthe
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités