Le Mans 66 : ce qui est vrai, ce qui est faux

L’histoire de Ken Miles, Carroll Shelby et de la Ford GT40 contre Enzo Ferrari aux 24 heures du Mans en 1966 a été transposée au cinéma dans le film Le Mans 66. Avec Christian Bale dans le rôle de Miles et Matt Damon dans le rôle de Shelby. Mais que dit la véritable histoire ?

Que s’est-il vraiment passé ? Comme on pourrait s’y attendre de la part d’un blockbuster hollywoodien, le scénario a parfois joué avec la réalité. Alors quelles parties sont vraies, et quelles parties sont fausses ? 

Miles a-t-il vraiment lancé une clé plate au visage de Shelby lors d’une course en Californie ? Se sont-ils déjà battus ? Comment Miles a-t-il perdu ses tours d’avance lors du Mans 66 ? Était-ce un sabotage orchestré par Ford et sa direction, qui voulait que ce soit un autre pilote qui gagne la course ? Que s’est-il vraiment passé sur la ligne d’arrivée ? À quoi ressemble réellement la scène du podium ? 

Narrée par le nonuple champion des 24 heures du Mans, Tom Kristensen, et en utilisant des vidéos et des photos exclusives tirées des archives de Motorsport.tv, nous vous racontons dans la vidéo ci-dessus l’histoire comme elle s’est réellement passée, avec l’aide de professionnels des sports mécaniques et de Peter Miles, fils de Ken, qui était enfant lorsque cette histoire a eu lieu. 

partages
commentaires
Le Mans 66, quand Ford a mis Ferrari à terre
Article précédent

Le Mans 66, quand Ford a mis Ferrari à terre

Article suivant

Au Mans, resurfaçage partiel dans les Hunaudières

Au Mans, resurfaçage partiel dans les Hunaudières
Charger les commentaires
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix Prime

Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix

En 1997 le programme Panoz GT n'apparaissait pas comme un choix attrayant pour un ex-pilote de Formule 1, McLaren constituant un bien meilleur pari. Mais contre toute attente, David Brabham fit le choix de la marque américaine pour former un duo gagnant pendant plusieurs années.

GT
25 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021