Le Mans - Dans le cockpit de l'Audi R18 E-tron Quattro

Il ne faut pas être claustrophobe pour rester pendant des heures dans habitacle d’un prototype LMP1, lancé à pleine vitesse sur l’un des circuits les plus relevés au monde, comme le tracé de la Sarthe, où se déroulent chaque année les légendaires...

Il ne faut pas être claustrophobe pour rester pendant des heures dans habitacle d’un prototype LMP1, lancé à pleine vitesse sur l’un des circuits les plus relevés au monde, comme le tracé de la Sarthe, où se déroulent chaque année les légendaires 24 Heures du Mans !

L’espace de travail des pilotes est un lieu étroit et complexe, offrant une visibilité réduite et une position de pilotage presque allongée, comme en F1.

Et comme en F1, les commandes à activer sont très nombreuses et l’activité cérébrale des pilotes est sans relâche. Passage en revue du « bureau » des pilotes de l’Audi R18 E-Tron Quattro...



1 – Audi a travaillé à l’élimination des angles morts pour permettre aux pilotes de mieux gérer le trafic et d’éviter les accidents comme le gros impact de McNish au Mans en 2011. 2- Une vue arrière sur un rétroviseur digital est constamment proposée aux pilotes (technologie AMOLED). 3- Les interrupteurs comprennent des fonctions activant les extincteurs, le démarrage moteur, les communications radio, les essuie-glaces, ainsi qu’une prise pour connecter la connexion radio du casque des pilotes. 4- Le contrôle de l’équilibre des freins (en haut) et le contrôle de traction (en bas) sont activés avec ces deux contrôles. Ces mêmes boutons, du côté droit du volant, actionnent les mêmes fonctions dans le sens opposé. 5- Le bouton noir commande la radio avec les stands. Le jaune active la libération de fluides dans le tube casque du pilote afin de lui permettre de s’hydrater. 6- Boutons pour le démarrage (rouge), le produit lave-vitres (bleu), les affichages numériques (noir), les fonctions logicielles (blanc) et les fonctions liées au carburant (vert). 7- Les molettes tournantes incluent la sélection des cartographies « moteur » et la régulation de la traînée. 8- Affichages digitaux des pressions, températures, temps au tour et bien plus. 9 – Palettes au volant de changement des rapports, limiteur de vitesse dans les stands et « flasher », permettant de prévenir par appels de phares de la présence de la R18 derrière des retardataires.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Type d'article Actualités