Le Mans - H+20 : Audi gère son affaire

B

B.D., Le Mans - Suite au crash de l'Aston Martin n°99, le sérieux endommagement du rail de sécurité nécessite de grosses réparations, qui prennent plus d'une demi-heure. La vingtième heure de course est donc plus que tronquée, sous régime de voiture de sécurité. Si Frédéric Makowiecki s'en est sorti indemne, ce n'est pas le cas d'Andrea Belicchi, qui a heurté le rail avec la Rebellion n°13 en tout début de matinée. L'Italien, qui a pu ramener son proto au stand, souffre de quelques côtes cassées. La course est relancée à 10h28 et les écarts sont toujours les mêmes entre les trois voitures de tête. Durant l'intervention de la voiture de sécurité, la pluie a cessé et la piste est globalement sèche. A bord de la Toyota n°7, Nakajima arrive bien trop vite au sommet de la chicane Dunlop et part en tête-à-queue, heureusement sans dommage. Mais le Japonais en est quitte pour une grosse frayeur, alors que la bruine fait son énième retour... Cette vingtième heure se termine sous un beau soleil, tandis que le classement reste inchangé en LMP1. Pas de changement de leader non plus dans les autres catégories, même si la lutte est toujours serrée en LM GTE Pro. Les leaders par catégorie : LMP1 : Audi n°2 - Duval/Kristensen/McNish LMP2 : OAK Racing n°35 - Baguette/Gonzalez/Plowman LM GTE Pro : Porsche n°92 - Lieb/Litz/Dumas LM GTE Am : IMSA Performance Matmut n°76 - Narrac/Bourret/Vernay

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Pilotes Frederic Makowiecki , Aston Martin , Andrea Belicchi
Équipes OAK Racing
Type d'article Actualités