Le Mans - H+23 : La pluie bouleverse la fin de course !

B

B.D., Le Mans - A la lutte pour la victoire en LM GTE Pro, la Porsche officielle n°92 part en tête-à-queue peu après 13 heures, laissant un peu plus le champ libre à l'Aston Martin n°97 de tête. En LMP1, les Rebellion sont scotchées dans leurs garages. L'équipe suisse espère les relancer dans les dernières minutes, afin d'être classé. "C'est terminé pour moi cette année. L'an dernier tout s'est passé à la perfection, cette année ce n'est pas le cas. Mais j'apprends encore en endurance", a confié Nick Heidfeld. En tête, les écarts sont toujours stables entre l'Audi n°2 et la Toyota, et le Docteur Ullrich confie au micro d'Eurosport que "rien n'est décidé. Le rythme est très élevé et nous attaquons à 100%". En LM GTE Am, la Porsche du Dempsey-Del Piero Racing bataille toujours pour un possible podium. "C'est une superbe bataille avec la n°61. Ce sera vraiment difficile, je pense que l'on a un arrêt de plus qu'eux à faire. Monter sur le podium au Mans, j'en rêve tous les jours", reconnait l'acteur américain. Au jeu des ravitaillements, la Toyota n°7 perd de nouveau sa place sur le podium, au profit de l'Audi n°3, qui semble peu à peu prendre un avantage quasi définitif.
La Toyota n°7 a quasiment perdu toutes chances de podium.
Alors qu'il boucle son 333e tour, Tom Kristensen stoppe à deux reprises en l'espace de trois tours pour changer ses pneus, ce qui laisse penser à une petite alerte finalement peu inquiétante. Dans la minute qui suit, Nicolas Lapierre arrive bien trop vite au niveau du virage Porsche alors que quelques gouttes font leur apparition : Le Français termine sa course dans la pile de pneus et sort indemne, mais c'est l'abandon pour la Toyota n°7. La pluie anime la course à l'amorce de la dernière heure, et en LM GTE Pro, la lutte fait rage roues contre roues entre l'Aston Martin n° 97 et la Porsche n°91. En tête de course, l'Audi n°2 et la Toyota n°8 passent en pneus pluie alors qu'une énorme averse s'abat sur le circuit, sans aucun doute la plus grosse depuis le départ de la course. Les conditions dantesques coûtent cher à certains équipages, à l'image du Thiriet by TDS Racing qui heure le rail de sécurité et abandonne, tandis que la OAK Racing n°35 qui occupait la tête du LMP2 part à la faute au même endroit. La voiture de sécurité fait alors sa douzième apparition depuis le début de la course. Alors qu'il était sorti de son habitacle, Nicolas Lapierre reprend place dans le baquet de la Toyota n°7 et parvient à la ramener à son stand de manière incroyable ! C'est sous régime de voiture de sécurité que va débuter la dernière heure des 24 Heures du Mans 2013 : L'Audi n°2 compte un tour d'avance sur la Toyota n°8 et sur l'Audi n°3. La Toyota n°7 est pour le moment toujours classée quatrième, mais est rentrée dans son stand. Les leaders par catégorie : LMP1 : Audi n°2 - Duval/Kristensen/McNish LMP2 : OAK Racing n°35 - Baguette/Gonzalez/Plowman LM GTE Pro :Porsche n°92 - Lieb/Lietz/Dumas LM GTE Am : IMSA Performance Matmut n°76 - Narrac/Bourret/Vernay

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Pilotes Nick Heidfeld , Tom Kristensen , Nicolas Lapierre , Aston Martin
Équipes OAK Racing
Type d'article Actualités