Le Mans - H+8 : Audi et Toyota dans le même tour

B

B.D., Le Mans - La nuit approche au Mans, mais le circuit n'est pas encore plongé dans le noir. Sept heures de course se sont écoulées, et l'Audi n°1, longtemps leader, est toujours dans le fond de son stand. Les chances de victoire sont presque définitivement écartées pour l'équipage double tenant du titre, alors que c'est finalement un problème d'alternateur qui affecte la R18 e-tron quattro. Suite à l'arrêt quasi simultané de l'Audi de tête et de la Toyota n°8, l'écart entre les deux voitures est proche des trois minutes. Alors que Tom Kristensen a pris les commandes de la voiture leader pour son premier relais, une forte pluie s'abat sur une partie de circuit, notamment au niveau des esses du Tertre-Rouge, mais heureusement de courte durée. Après près de quarante-cinq minutes d'arrêt, l'Audi n°1 reprend finalement la piste, avec également un changement de pilote puisque Marcel Fässler en prend le volant pour la première fois de la course. A 22h30, l'équipage qui a mené tout le début de l'épreuve accuse alors douze tours de retard sur le leader. "C'est vraiment dommage car tout fonctionnait bien. C'est perdu pour la victoire, mais nous allons tout faire pour aider les deux autres Audi à aller chercher la victoire", commentait d'ailleurs un André Lotterer forcément très déçu, et qui reprendra le volant aux alentours de 1 heure du matin. A 22h50, la course est neutralisée après le déploiement des drapeaux jaunes dans les virages Porsche, en raison de la sortie de piste de Tor Graves au volant de l'Oreca Nissan n°25 du team Delta-ADR. Une fois encore, les débris sur la piste nécessitent l'intervention des commissaires. Juste avant cette neutralisation, l'Audi de tête a observé son arrêt ravitaillement et la Toyota n°7 reste dans le même tour que le leader. Alors que la voiture de sécurité est toujours en piste, l'Audi n°3, alors quatrième, est à son tour rentrée dans son stand pour une intervention technique, et notamment un changement de capot. A 23 heures, cette voiture n'était pas encore repartie. Les leaders par catégorie : LMP1 : Audi n°2 - Duval/Kristensen/McNish LMP2 : OAK Racing n°35 - Baguette/Gonzalez/Plowman LM GTE Pro : Aston Martin n°99 - Bell/Makowiecki/Senna LM GTE Am : Proton Competition n°88 - Ried/Roda/Ruberti

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Pilotes André Lotterer , Tom Kristensen , Marcel Fässler , Aston Martin , Tor Graves
Équipes Proton Competition , OAK Racing
Type d'article Actualités