Formule 1
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
77 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
84 jours
MotoGP
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
69 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
76 jours
WRC
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
C
Rallye du Kenya
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
97 jours
WSBK
28 févr.
-
01 mars
Événement terminé
C
Imola
08 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
28 jours
Formule E
27 févr.
-
29 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
71 jours
WEC
22 févr.
-
23 févr.
Événement terminé
13 août
-
15 août
Prochain événement dans
125 jours

Le Mans - Quand Aston Martin renoue avec sa tradition

partages
commentaires
Le Mans - Quand Aston Martin renoue avec sa tradition
Par :
4 juin 2015 à 10:44

Aston Martin Racing à l'Hotel de France
Aston Martin Racing à l'Hotel de France
Aston Martin Racing à l'Hotel de France au Mans dans les années 50

Mardi dernier était l'occasion d'une rencontre entre un glorieux passé et un présent qui l'est tout autant. Le 2 juin, Aston Martin Racing a retrouvé le célèbre Hôtel de France de La Chartre-sur-le-Loir, à une quarantaine de kilomètres du Mans.

A dix jours de la 83e édition des 24 Heures du Mans, le constructeur britannique a renoué avec une partie de sa tradition. Dans les années 1950 et 1960, Aston Martin a fait de l'Hôtel de France son quartier général pour chaque édition mancelle. C'est John Wyer, alors directeur de l'équipe, qui avait découvert ce qui allait devenir sa base pendant de nombreuses années.

Photos : Aston Martin retrouve l'Hôtel de France

Chaque année, Aston Martin installait ses quartiers à l'Hôtel de France, qui a connu sa première fête de victoire en 1959, lorsque le constructeur britannique s'est imposé avec sa DBR1 pilotée par Carroll Shelby et Roy Salvadori.

A l'époque, pilotes et voitures quittaient leur base par la route pour rejoindre le circuit du Mans et participer aux 24 Heures!

Mardi dernier, Aston Martin s'est rendu à l'Hôtel de France avec trois de ses Vantage V8 GTE et certains de ses pilotes d'usine, pour immortaliser la scène cinquante ans plus tard. 

Article suivant
Nakajima autorisé à participer aux 24 Heures du Mans

Article précédent

Nakajima autorisé à participer aux 24 Heures du Mans

Article suivant

François Hollande au Mans, une première depuis 43 ans

François Hollande au Mans, une première depuis 43 ans
Charger les commentaires