Le Mans - Toyota affiche sa confiance pour la course

B

B.D., Le Mans - Distancées en vitesse pure lors des essais qualificatifs par les trois Audi officielles, les deux Toyota s'élanceront des quatrième et cinquième places samedi à 15 heures, lors du départ des 24 Heures du Mans 2013. Malgré les quatre secondes au tour qui séparent la plus rapide des Audi de la plus rapides des Toyota, le constructeur japonais affiche une relative confiance avant de s'attaquer à l'épreuve mancelle. Au sein des garages 7 et 8, on s'est attaché à travailler dans l'optique de la consommation de carburant et de la constance. "Sur la grille de départ, nous sommes là où nous nous attendions à être, alors que nous avons de nouveau mis l'accent sur le développement de notre rythme de course. Au Mans, l'objectif n'est pas les qualifications mais bien la course de dimanche", assure Yoshiaki Kinoshita, patron de l'équipe. Le son de cloche est parfaitement identique chez les pilotes, comme le souligne Alexander Wurz, qui fait équipe avec Nicolas Lapierre et Kazuki Nakajima. Du côté de la Toyota n°8, les qualifications ont été plus compliquées avec un temps de roulage réduit mercredi soir en raison d'un souci de transmission. "La meilleure nouvelle, c'est que nous nous sentons mieux dans la voiture et qu'elle semble plus compétitive. C'est une longue course, nous n'avons plus qu'à attendre et voir ce qui se passe", insiste Anthony Davidson. Comme le rappelle Stéphane Sarrazin, chez Toyota "la priorité a toujours été la course". Pour le prouver, avant de penser à battre Audi, il faudra que les deux TS030 HYBRID parviennent à franchir la ligne d'arrivée dimanche à 15 heures, choses qu'elles n'avaient pas faite en 2012.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Pilotes Anthony Davidson , Alexander Wurz , Stéphane Sarrazin , Nicolas Lapierre , Kazuki Nakajima
Type d'article Actualités