Les acteurs aux 24 Heures du Mans (1/4)

Dans quelques jours, l’acteur américain Patrick Dempsey effectuera son grand retour aux 24 Heures du Mans

Dans quelques jours, l’acteur américain Patrick Dempsey effectuera son grand retour aux 24 Heures du Mans. C’est à cette occasion que ToileF1 vous propose une rétrospective des comédiens liés à la plus célèbre épreuve d’endurance au monde. Parmi les aventures communes entre le cinéma et les 24 Heures du Mans, la réalisation en 1970 du célèbre film Le Mans, avec Steve McQueen comme tête d’affiche, est l’une des plus marquantes. Au milieu des concurrents réguliers, l’équipe de tournage enchainait les prises de vue à grande vitesse. Cette année-là, au milieu du duel opposant les Porsche 917 et les Ferrari 512 S, une écurie un peu particulière engage une Porsche type 908 bardée de caméras afin de tourner une partie des séquences de Le Mans, mettant à l’affiche Steve McQueen, la vedette américaine de l’époque. Ce dernier, grand passionné de course automobile, a d’ailleurs signé la deuxième place des 12 Heures de Sebring, quelques mois auparavant, au volant de la même voiture et surtout devant les Porsche officielles ! Il s’agissait de la première fois dans l’Histoire du cinéma que de telles images de vitesse furent réalisées, avec des moyens beaucoup plus artisanaux qu’aujourd’hui. Les scènes montrant la foule au bord de la piste, mais aussi les pilotes, les ingénieurs et les mécaniciens dans les stands ont également été tournées durant les 24 Heures. C’est ainsi que McQueen rencontra Fangio sur la grille de départ de la Classique Mancelle (en photo). Quant aux plans de lutte en piste, ils ont été capturés à l’été 1970, sur le circuit du Mans qui avait été loué durant plusieurs semaines pour l’occasion. Ce que beaucoup de gens ignorent, c’est que la Porsche 908 utilisée par la production aurait pu bien figurer au classement final des 24 Heures. En effet, cette édition fut marquée par un impressionnant déluge de pluie, si bien qu’après les abandons de bon nombre d’équipages, et malgré le temps perdu à régler les caméras ou à changer les bandes, le prototype utilisé pour les besoins du film s’est retrouvé, au petit matin, à la septième place ! Mais la décision fut prise de rester sur le premier objectif, qui était de tourner un film, et la Porsche 908 termina neuvième.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Pilotes Patrick Dempsey
Type d'article Actualités