G-Drive Racing disqualifié des 24 Heures du Mans !

partages
commentaires
G-Drive Racing disqualifié des 24 Heures du Mans !
Par : Basile Davoine
18 juin 2018 à 19:45

L'équipe russe qui a remporté la catégorie LMP2 et terminé cinquième des 24 Heures du Mans a été exclue de l'épreuve.

#26 G-Drive Racing Oreca 07 Gibson: Roman Rusinov, Andrea Pizzitola, Jean-Eric Vergne
Podium LMP2 : les vainqueurs Roman Rusinov, Andrea Pizzitola, Jean-Eric Vergne, G-Drive Racing
#26 G-Drive Racing Oreca 07 Gibson: Roman Rusinov, Andrea Pizzitola, Jean-Eric Vergne, remporte la catégorie LMP2
#26 G-Drive Racing Oreca 07 Gibson: Roman Rusinov, Andrea Pizzitola, Jean-Eric Vergne
Un membre de G-Drive Racing
#26 G-Drive Racing Oreca 07 Gibson: Roman Rusinov, Andrea Pizzitola, Jean-Eric Vergne
#28 TDS Racing Oreca 07 Gibson: François Perrodo, Matthieu Vaxiviere, Loic Duval

B.D., Le Mans - Coup de théâtre au Mans ce lundi soir : les commissaires ont annoncé la disqualification de la G-Drive #26, victorieuse en LMP2 avec deux tours d'avance dimanche, aux mains de Jean-Éric Vergne, Roman Rusinov et Andrea Pizzitola. 

C'est à l'issue des vérifications techniques menées après l'épreuve que la sanction a été prononcée, venant sanctionner l'installation par l'équipe d'une pièce illégale qui permettrait d'accélérer les ravitaillements lors des arrêts au stand. 

Cette disqualification signifie que l'Alpine #36 de Nicolas Lapierre, Pierre Thiriet et André Negrão prend la cinquième place du général et remporte la catégorie LMP2, tandis que la deuxième place revient au Graff-SO24 de Vincent Capillaire, Jonathan Hirschi et Tristan Gommendy. 

L'exclusion frappant également le TDS Racing qui alignait l'ORECA #28 de Loïc Duval, Matthieu Vaxiviere et François Perrodo, la troisième place du LMP2 est attribuée à la Ligier #32 de United Autosports, emmenée par Juan Pablo Montoya, Will Owen et Hugo de Sadeleer. 

Les délégués techniques ont analysé de près les systèmes de ravitaillement des concurrents après la course, après avoir remarqué que certains étaient en mesure de ravitailler significativement plus vite que d'autres. 

L'équipe G-Drive devrait faire appel de cette décision. 

Prochain article 24 heures du Mans
Kristensen : "Alonso n'a pas fait le moindre faux pas"

Article précédent

Kristensen : "Alonso n'a pas fait le moindre faux pas"

Article suivant

Button et SMP Racing ont beaucoup appris au Mans

Button et SMP Racing ont beaucoup appris au Mans