Formule 1
31 juil.
-
02 août
Événement terminé
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
3 jours
MotoGP
24 juil.
-
26 juil.
Événement terminé
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
EL1 dans
3 jours
WSBK
31 juil.
-
02 août
Événement terminé
C
Algarve
07 août
-
09 août
SBK EL1 dans
3 jours
Formule E
C
E-Prix de Berlin I
05 août
-
05 août
EL1 dans
1 jour
C
E-Prix de Berlin II
06 août
-
06 août
EL1 dans
2 jours
WEC
13 août
-
15 août
Prochain événement dans
8 jours
C
Bahreïn
19 nov.
-
21 nov.
Prochain événement dans
106 jours
WRC
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
30 jours
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
44 jours

Le Mans 1991 : Mazda gagne avec le moteur rotatif

partages
commentaires
Par :
23 juin 2020 à 11:14

Grâce aux archives Duke Classic, c'est un bond de trois décennies dans le passé qui vous attend aujourd'hui. Avec en bonus un son unique pour le plaisir de vos oreilles passionnées !

Il y a 29 ans jour pour jour, Mazda déjouait tous les pronostics lors de la 59e édition des 24 Heures du Mans, devenant du même coup le premier constructeur japonais à remporter l'épreuve. À l'occasion de cette date anniversaire, Motorsport.tv nous replonge au mois de juin 1991 avec ses images d'archives.

Si la victoire de Mazda dans la Sarthe avec sa 787B est très vite entrée dans la légende, il ne faut toutefois pas oublier que le prototype nippon n'avait en rien une allure de favori à l'époque. Il était loin d'être le plus véloce en piste, face à des Peugeot, Mercedes et Jaguar attendus au tournant. En revanche, sa fiabilité allait s'avérer irréprochable.

Lire aussi :

Les 905 avaient pris la tête des opérations avant de rencontrer plusieurs ennuis mécaniques et de laisser les commandes aux Mercedes C11 alignées avec le Team Sauber. Elles étaient même trois en tête à la tombée de la nuit, avant d'être rattrapées à leur tour par des défaillances techniques. Le dimanche, la #32 abandonnera après avoir mené pas moins de 255 tours.

C'est à trois heures du drapeau à damier que la Mazda frappée du numéro 55 s'est emparée du leadership. Elle était pilotée par Johnny Herbert, Bertrand Gachot et Volker Weidler. La machine japonaise était propulsée par un moteur rotatif qui rendait sa sonorité unique. Quant à l'équipe, elle s'appuyait – déjà ! – sur le soutien du préparateur Oreca, dirigé par Hugues de Chaunac.

Avec deux tours d'avance, le trio coiffait finalement les trois Jaguar XJR-12, elles aussi très fiables. L'arrivée, elle aussi, restera historique, marquée par le malaise de Johnny Herbert, victime d'une sévère déshydratation et perclus de crampes après avoir assuré le dernier relais et être passé sous le drapeau à damier. Le Britannique n'aura même pas pu savourer l'ivresse de la victoire sur le podium !

Cet épisode fait partie du contenu premium de Motorsport.tv, où vous trouverez plus de 750 épisodes de la sorte, soit des milliers d'heures d'images exclusives ! Visitez la chaîne Duke Classic ici.

Volker Weidler, Johnny Herbert, Bertrand Gachot, Mazda 787B
Toyota est "déçu" de ne pas explorer les limites des LMP1 actuelles

Article précédent

Toyota est "déçu" de ne pas explorer les limites des LMP1 actuelles

Article suivant

L'ACO suspend la billetterie des 24 Heures du Mans 2020

L'ACO suspend la billetterie des 24 Heures du Mans 2020
Charger les commentaires