24 heures du Mans

Minassian devient directeur sportif de DragonSpeed

Sans pour autant mettre un terme à sa carrière de pilote, Nicolas Minassian devient directeur sportif de l'écurie DragonSpeed en LMP2.

DragonSpeed fera cette année sa première apparition aux 24 Heures du Mans, tout en menant une nouvelle campagne en ELMS dans la catégorie LMP2. Nicolas Minassian, qui a roulé pour elle lors des 12 Heures de Sebring en 2016, a été nommé directeur sportif. Un rôle dans lequel il travaillera avec les pilotes, et utilisera ses contacts en Endurance pour développer le projet de l'écurie américaine. Dans le même temps, il sera pilote de réserve.

L'arrivée de Minassian confirme la croissance de DragonSpeed, qui passe cette année d'une à deux voitures grâce à un partenariat avec G-Drive. Il s'agira d'ORECA 07 à moteur Gibson.

"Travailler sur l'aspect sportif de l'équipe me permet d'apporter librement ma contribution, de nombreuses manières", se félicite l'ancien pilote Peugeot LMP1. "Je me réjouis de travailler sur la performance avec les pilotes, et j'ai aussi apprécié le travail avec Elton [Julian, fondateur de l'équipe] pour aider à finaliser l'équipe de la seconde voiture avec G-Drive."

DragonSpeed a bouclé l'équipage de sa voiture liée à G-Drive pour l'ELMS. Le Français Léo Roussel rejoint en effet le pilote Toyota Ryo Hirakawa et le triple vainqueur des 24 Heures de Daytona, Memo Rojas.

Sur la première voiture, le line-up reste inchangé par rapport à l'année dernière, avec un trio toujours constitué de Nicolas Lapierre, Ben Hanley et Henrik Hedman.