Monteiro évoque la gestion de l'humain au Mans

B

B.D., Le Mans - Passé par de multiples séries et notamment la catégorie reine avec Jordan et Spyker en 2005 et 2006, Tiago Monteiro a participé à quatre reprises aux 24 Heures du Mans. Lors de ses deux dernières participations, en 2009 et 2011 avec Oreca puis le OAK Racing, le Portugais n'avait pas vu l'arrivée. Pour autant, son expérience au Mans lui a permis à l'époque de dévoiler à ToileF1 les dessous de la préparation d'un pilote pour une telle épreuve. Si Le Mans est une course infernale pour les mécaniques, elle l'est aussi pour les hommes et les pilotes, qui doivent gérer au mieux leur sommeil et leur alimentation tout au long de la semaine, et plus particulièrement du week-end de course. "Le Mans, c’est particulier à ce niveau-là, il n’y a pas une course qui est comme ça. Toute la préparation physique, mentale, alimentaire est très importante, et on doit se préparer de la manière la plus professionnelle possible", confiait alors Monteiro. "On se prépare au niveau pilotage et physique comme n’importe quel athlète, et c’est pareil au niveau de l’alimentation, du sommeil. On a des physiothérapeutes, des kinés qui sont avec nous et ils nous expliquent lors des semaines précédentes ce qui est le mieux pour manger, pouvoir se reposer. Après un relais de nuit, à cinq heures du matin, l’adrénaline nous empêche d’aller dormir tout de suite. Il faut manger des produits plus faciles à digérer et qui vont nous apaiser pour aller se reposer un petit peu. Il y a plein de petites techniques comme ça. C’est ce qui fait le charme de cette course, ce ne sont pas uniquement les voitures et le pilotage, il y a également toute la partie humaine."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Pilotes Tiago Monteiro
Équipes OAK Racing
Type d'article Actualités