Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
33 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Montoya et les virages Porsche : "On débranche un peu le cerveau"

partages
commentaires
Montoya et les virages Porsche : "On débranche un peu le cerveau"
Par :
4 juin 2018 à 13:20

Le Colombien a pris énormément de plaisir dans les portions les plus rapides du Circuit de la Sarthe, à l'occasion de la Journée Test des 24 Heures du Mans.

#32 United Autosports Ligier JSP217 Gibson: Juan Pablo Montoya
#32 United Autosports Ligier JSP217 Gibson: Huge de Sadeleer, Will Owen, Juan Pablo Montoya
#32 United Autosports Ligier JSP217 Gibson: Juan Pablo Montoya
#32 United Autosports Ligier JSP217 Gibson: Huge de Sadeleer, Will Owen, Juan Pablo Montoya
#32 United Autosports Ligier JSP217 Gibson: Juan Pablo Montoya
#32 United Autosports Ligier JSP217 Gibson: Huge de Sadeleer, Will Owen, Juan Pablo Montoya
#32 United Autosports Ligier JSP217 Gibson: Huge de Sadeleer, Will Owen, Juan Pablo Montoya
#32 United Autosports Ligier JSP217 Gibson: Juan Pablo Montoya
#32 United Autosports Ligier JSP217 Gibson: Huge de Sadeleer, Will Owen, Juan Pablo Montoya
#32 United Autosports Ligier JSP217 Gibson: Huge de Sadeleer, Will Owen, Juan Pablo Montoya
#32 United Autosports Ligier JSP217 Gibson: Huge de Sadeleer, Will Owen, Juan Pablo Montoya
#32 United Autosports Ligier JSP217 Gibson: Juan Pablo Montoya

B.D., Le Mans - Rejoignant le contingent des ex-pilotes de F1 à poser pour la première fois les roues sur le Circuit des 24 Heures du Mans, Juan Pablo Montoya a pris énormément de plaisir dimanche lors de la Journée Test. Présent au volant de la Ligier LMP2 de United Autosports pour ce qui sera sa première participation dans la Sarthe, le Colombien a conclu un week-end chargé.

Engagé en IMSA avec l'Acura du Team Penske samedi à Detroit, il s'est ensuite envolé vers Le Mans afin d'y faire notamment les dix tours réglementaires pour obtenir l'autorisation de participer à la semaine de course. Le vainqueur du Grand Prix de Monaco 2003, également double vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis, avait préparé au mieux cette grande découverte. Mais rien ne remplaçant l'expérience en piste, il a été davantage conquis lorsqu'il a bouclé un total de 35 tours dans l'après-midi.

"Franchement, je n'avais aucune idée d'à quel point ce serait bien ou cool", admet Montoya. "J'ai vraiment aimé. Je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre, donc j'étais plutôt ouvert d'esprit. J'avais fait le simulateur pour avoir la certification, et j'avais fait un peu de simulateur à Miami. C'était très sympa de piloter dedans, mais j'ai été surpris de voir à quel point c'était en fait bon et difficile." 

Sur un tracé unique, avec des caractéristiques si particulières, Montoya a pris beaucoup de plaisir dans les portions les plus rapides : au Tertre Rouge, à Indianapolis et dans les virages Porsche.

"Les virages rapides sont vraiment amusants ici, ce sont de véritables virages à haute vitesse", se réjouit Montoya. "Si jamais on fait une erreur, ça fait mal. On ne voit aucun circuit de F1 comme celui-ci. On entre dans les virages Porsche en cinquième et on espère que ça tienne. C'est le genre de virages où, quand on y va, on débranche un peu le cerveau. Quand tout se passe bien c'est… "waouh" !" 

Sept fois vainqueur en Grand Prix lors de sa carrière en Formule 1, aujourd'hui âgé de 42 ans, Montoya a réalisé un chrono en 3'32"363 au volant de la Ligier JS P217, plaçant son équipage au 14e rang de la catégorie LMP2. Le Colombien a cependant déjà la certitude qu'il aurait pu aller plus vite.

"J'étais assez satisfait", souligne-t-il. "La voiture est vraiment différente de celle avec laquelle je roule en Amérique. J'ai été de plus en plus rapide et en fin de journée, j'ai eu trois ou quatre tours où j'aurais pu être une seconde et demie ou deux secondes plus rapide. J'ai eu du trafic. Ici, ça donne tellement envie d'aller plus vite, mais on peut vite faire une erreur. Comme à Indianapolis, franchement j'ai eu de la chance de ne pas sortir de la piste. Mais c'est ce qui rend tout ça amusant."

Propos recueillis par Filip Cleeren

Article suivant
Les plus belles photos de la Journée Test au Mans

Article précédent

Les plus belles photos de la Journée Test au Mans

Article suivant

Sørensen a détruit l'Aston Martin dans son crash au Mans

Sørensen a détruit l'Aston Martin dans son crash au Mans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Événement Journée Test
Lieu Circuit de la Sarthe
Pilotes Juan Pablo Montoya
Équipes United Autosports
Auteur Basile Davoine