Panciatici : "On ira encore plus vite" dans deux semaines

Au volant de l'Alpine, Nelson Panciatici s'est offert le record de la piste pour une LMP2. Avec Alpine, il a surtout montré la vitesse de pointe des nouveaux prototypes, et annonce que cela pourrait aller plus vite.

Panciatici : "On ira encore plus vite" dans deux semaines
#35 Signatech Alpine A470 Gibson: Pierre Ragues, Andre Negrao, Nelson Panciatici
#35 Signatech Alpine A470 Gibson: Pierre Ragues, Andre Negrao, Nelson Panciatici
#35 Signatech Alpine A470 Gibson: Pierre Ragues, Andre Negrao, Nelson Panciatici
#35 Signatech Alpine A470 Gibson: Pierre Ragues, Andre Negrao, Nelson Panciatici
#35 Signatech Alpine A470 Gibson: Pierre Ragues, André Negrao, Nelson Panciatici
#35 Signatech Alpine A470 Gibson: Nelson Panciatici, Pierre Ragues, Andre Negrao
#36 Signatech Alpine A470 Gibson: Gustavo Menezes, Romain Dumas, Matt Rao, #35 Signatech Alpine A470 Gibson: Nelson Panciatici, Pierre Ragues, Andre Negrao
#35 Signatech Alpine A470 Gibson: Pierre Ragues, Andre Negrao, Nelson Panciatici
#35 Signatech Alpine A470 Gibson: Pierre Ragues, Andre Negrao, Nelson Panciatici

G.N., Le Mans - 3'28''146. Au soir de la Journée Test, force est de constater que le LMP2 est entré dans une autre dimension. Au volant de son Alpine A470, Nelson Panciatici est allé chercher le meilleur temps de cette journée d'essais. Un chrono canon qui aurait placé l'Alpine devant les Audi R10 TDI en 2006, sur la grille de départ en 2006.

Pas une surprise pour l'homme le plus rapide du LMP2, ce dimanche soir : "C'est vrai que depuis le début de saison et l'ensemble des circuits sur lesquels on court, nous sommes plus rapides. C'est donc logique que nous allions plus vite ici au Mans." Un écart d'autant plus remarquable que la piste du Mans est taillée sur mesure pour ces nouveaux prototypes, plus puissants, plus rapides. "En plus, nous avons de très longues lignes droites, donc l'écart est encore plus important, et je pense qu'on ira encore plus vite pendant la semaine du Mans."

Selon le pilote rémois, l'ORECA, comme les autres prototypes du plateau Ligier, Dallara et Riley, n'a pas encore démontré son plein potentiel sur le circuit du Mans. "Je pense qu'on peut aller plus vite car la piste était encore un petit peu sale par rapport à ce qu'elle sera dans deux semaines", précise-t-il. "N'oublions pas que nous sommes au Mans, ce n'est jamais simple de faire un tour clair, ce que je n'ai pas complètement eu. J'ai eu du trafic et ça va aller encore plus vite."

Si Alpine a un peu souffert en début de saison en WEC, l'équipe française savoure donc en ce dimanche soir. Seulement, il ne faut pas encore crier victoire : "Ce n'est que la Journée Test", tempère Panciatici. "Mais c'est toujours bien de montrer qu'on a la vitesse. On a travaillé sur l'endurance des pneus, pour essayer de faire des triples ou des quadruples relais, ensuite on a essayé d'aller chercher de la performance, ce qu'on a réussi."

Il ajoute surtout que le niveau du plateau appelle à une grosse concurrence : "Ça prouve que les P2 sont très rapides, et que le niveau est très relevé. Il y a 25 voitures, ça va être une grande bagarre pendant 24 heures." D'autant que le trafic se gère désormais plus facilement, "c'est beaucoup plus facile de les dépasser, ça va plus vite mais on les rattrape plus souvent, mais dès que c'est géré, c'est plus facile de dépasser". 

partages
commentaires
Porsche s'est abstenu de faire une simulation de qualifications

Article précédent

Porsche s'est abstenu de faire une simulation de qualifications

Article suivant

Les plus belles photos de la Journée Test des 24 Heures du Mans

Les plus belles photos de la Journée Test des 24 Heures du Mans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans
Événement Journée Test
Catégorie Dimanche après-midi
Lieu Circuit de la Sarthe
Pilotes Nelson Panciatici
Équipes Signatech
Auteur Guillaume Nédélec
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021
Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance Prime

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance

La Toyota GR010 conçue pour la nouvelle ère Hypercar du WEC a peu de choses en commun avec la TS050 LMP1 qui l'a précédée. Mais en dépit des restrictions qui accompagnent la nouvelle réglementation, elle ne sera pas moins redoutable.

WEC
27 janv. 2021
Les moteurs de l'Hypercar Peugeot expliqués en détail Prime

Les moteurs de l'Hypercar Peugeot expliqués en détail

Quelques heures après avoir dévoilé leurs choix techniques pour leur Hypercar en Championnat du monde d'Endurance, avec un moteur V6 biturbo de 2,6 litres associé à un moteur électrique développant 200 kW sur l'essieu avant, les dirigeants de Peugeot se sont exprimés en profondeur sur leur concept auprès de la presse française.

WEC
15 déc. 2020