Nissan va tester de nouvelles pièces en essais

partages
Nissan va tester de nouvelles pièces en essais
Par : Benjamin Vinel
10 juin 2015 à 08:51

#22 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM NISMO: Harry Tincknell, Alex Buncombe, Michael Krumm, #23 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM NISMO: Olivier Pla, Jann Mardenborough, Max Chilton
#23 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM NISMO: Olivier Pla, Jann Mardenborough, Max Chilton
Nissan Motorsports: Mark Shulzhitskiy and Jann Mardenborough
#23 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM NISMO: Olivier Pla, Jann Mardenborough, Max Chilton
Nissan Motorsports : Jann Mardenborough, Alex Buncombe et Max Chilton
#23 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM NISMO: Olivier Pla, Jann Mardenborough, Max Chilton
#23 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM NISMO : Olivier Pla, Jann Mardenborough, Max Chilton

B.V., Le Mans - L'arrivée de Nissan au Mans est une véritable course contre-la-montre. Le constructeur japonais aligne trois GTR LM-Nismo à moteur avant dont la fiabilité est mise en doute, et a dû se retirer des deux premières courses de la saison pour pouvoir parfaire sa préparation.

Il semble clair que Nissan ne remportera pas la grande bataille des LMP1 cette année, mais ses pilotes pourront toutefois compter sur la grande vitesse de pointe du prototype japonais. C'est en tout cas l'opinion du pilote Jann Mardenborough, qui s'est confié à Motorsport.com dans le paddock du Mans.

"Je pense que notre force est notre vitesse de pointe," estime Mardenborough. "Notre coefficient traînée/appui est très bas, donc nous sommes très efficaces en vitesse de pointe. Nous produisons aussi un très bon appui aérodynamique."

Lire aussi - Nissan ne cache pas le report de ses ambitions à 2016

"C’est un domaine où nous devons aussi nous améliorer, nous devons améliorer notre appui aérodynamique dans les virages rapides et notre traction dans les virages lents. Ce sont nos objectifs pour l’an prochain. C'est quelque chose que nous pouvons développer au fil de la saison."

L'état d'urgence est tel, chez Nissan, que l'équipe va tester de nouvelles pièces et de nombreux réglages lors des essais libres et des qualifications, alors que l'heure est au peaufinage chez les écuries rivales.

"Mercredi et jeudi, pour les essais libres et les qualifications, nous avons de nouvelles pièces que nous voulons tester sur la voiture entre les trois voitures," révèle Mardenborough. "Nous testerons beaucoup de nouvelles hauteurs de caisse avec beaucoup de réglages d’amortisseurs différents entre les trois voitures. Ce sont les deux principaux domaines à l’heure actuelle."

La hauteur de caisse, l'élément qui affecte le plus la voiture

"Pour nous, régler la hauteur de caisse pour la course est critique car nous avons un sabot sous la voiture qui ne peut être plus bas que 20 millimètres, et c’est un sabot de 25 millimètres," explique Mardenborough.

"Nous devons donc trouver un moyen de trouver la bonne fenêtre, celle où nous pouvons conserver une voiture aussi basse que possible pour avoir le maximum d’appui aérodynamique mais avec le sabot pendant 24 heures. C’est l’élément qui affecte le plus la voiture, surtout dans les virages rapides. Le plus bas est le mieux, car cela génère plus d’appui aérodynamique."

"Nous avons des réglages d’amortisseur à l’arrière de la voiture pour aider la voiture dans les virages lents. Et ce n’est pas tout, il y a aussi beaucoup de réglages électroniques de contrôle de traction sur lesquels les ingénieurs moteur travaillent, pour nous, dans les virages lents. Nous aurons fait beaucoup de choses sur mercredi et jeudi," conclut le Britannique.

Prochain article 24 heures du Mans
Nissan ne cache pas le report de ses ambitions à 2016

Article précédent

Nissan ne cache pas le report de ses ambitions à 2016

Article suivant

Comment suivre les 24 Heures du Mans à la télévision

Comment suivre les 24 Heures du Mans à la télévision

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Événement 24 heures du Mans
Lieu Circuit de la Sarthe
Pilotes Jann Mardenborough
Équipes Nissan
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités