Le nombre d'inscrits aux 24 Heures du Mans tombe à 59

Carlin a retiré sa Dallara LMP2 de ce qui devait être sa première tentative aux 24 Heures du Mans, réduisant à 59 le nombre de participants à la classique mancelle.

Le nombre d'inscrits aux 24 Heures du Mans tombe à 59

L'équipe britannique a remisé au placard sa Dallara P217, qui devait être pilotée par Ben Barnicoat, Jack Manchester ainsi qu'un troisième pilote qui restait à déterminer, pour les mêmes raisons financières qui l'ont empêché de courir lors des manches inaugurales de L'European Le Mans Series. 

Trevor Carlin, directeur de l'équipe, a déclaré à Motorsport.com : "Nos sponsors ont dû se retirer pour des raisons commerciales liées au COVID-19, c'est aussi simple que ça. L'Automobile Club de l'Ouest [organisateur des 24 Heures du Mans et promoteur du WEC] nous a beaucoup soutenus et aidés de toutes les manières possibles. Notre objectif est de revenir et nous sommes prêts à faire tout ce qui est nécessaire pour y parvenir et mériter notre retour."

Lire aussi :

Carlin concède également qu'il est fort peu probable que l'équipe puisse faire son retour en ELMS avec la Dallara pour les deux manches restantes après Le Mans.  

Le retrait de Carlin a réduit la catégorie LMP2 à 23 voitures, laissant de fait une seule Dallara dans le peloton – celle de l'équipe participant régulièrement au Championnat du monde d'Endurance, Cetilar Racing.  

En GTE Am, le désengagement de l'équipe Kessel Racing, qui devait utiliser une Ferrari 488 GTE, a été pallié par l'inscription d'une troisième Ferrari par Iron Lynx, voiture qui sera pilotée par Andrea Piccini, Matteo Cressoni et Rino Mastronardi, maintenant à 22 le nombre de participants dans cette catégorie. 

Magnussen rejoint l'équipe JMW Ferrari

L'ancien pilote de Formule 1 Jan Magnussen fera son retour au Mans le mois prochain en GTE Am, après un engagement tardif, dans les rangs de l'équipe britannique JMW Ferrari. Le quadruple vainqueur au Mans dans cette catégorie partagera cette Ferrari 488 GTE avec le duo d'Américains Richard Heistand et Maxwell Root pour ce qui sera la 21e participation du Danois à l'événement ainsi que sa première participation depuis 2003 pour une équipe autre que Corvette Racing.  

#63 Corvette Racing, Chevrolet Corvette C8.R - Jan Magnussen

Magnussen, qui avait été laissé sans volant après le retrait de la deuxième LMP2 de l'équipe High Class Racing, a déclaré à Motorsport.com qu'il avait reçu une offre pour rejoindre JMW Ferrari à l'improviste en fin de semaine.  

"J'ai reçu un appel de Christian Kuhn, qui s'occupe d'un des pilotes [Root], me demandant si je pouvais l'aider en courant au Mans avec eux. Ma réponse a été 'bien sûr'. Les deux autres pilotes sont des débutants au Mans, donc ils ont besoin de quelqu'un qui peut les guider."  

Également inscrit sur la liste des participants en GTE Am, le prodige de Toyota en SUPER GT Yuhi Sekiguchi rejoint Kei Cozzolino et Takeshi Kimura dans l’équipe CarGuy Racing exploitant une Ferrari 488 GTE.

Dans le même temps, le pilote Super Formula Charles Milesi remplace Alexandre Cougnaud dans le line-up de Graff en LMP2, tandis que la participation de Katherine Legge – toujours en convalescence depuis son accident à haute vitesse lors d’essais au Paul Ricard le mois dernier – n’est pas confirmée par le Richard Mille Racing. 

partages
commentaires
Ferrari envisage toujours d'arriver en catégorie Le Mans Hypercar

Article précédent

Ferrari envisage toujours d'arriver en catégorie Le Mans Hypercar

Article suivant

Carlos Tavares donnera le départ des 24H du Mans 2020

Carlos Tavares donnera le départ des 24H du Mans 2020
Charger les commentaires
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021