Officiel - Ford revient au Mans!
Ford GT
Ford GT
Ford GT
#01 Chip Ganassi Ford/Riley : Scott Pruett, Joey Hand
Ford GT40 1965
Présentation du concept Ford GT40
1965 Ford GT40
Whitsun Trophy, Ford GT40

Quatre Ford sont attendues l’année prochaine aux 24 Heures du Mans, en catégorie GT, suite à l’annonce par le constructeur à l’ovale de son retour en Endurance au niveau mondial.

Cette décision a été prise pour coïncider avec le 50e anniversaire de la première victoire Ford au Mans, en 1966. Les voitures seront alignées dans la catégorie GTE Am.

Ford devrait engager deux voitures dans le Championnat du Monde d’Endurance 2016, ainsi que dans le Tudor United Sportscar Championship de l’autre côté de l’Atlantique.

Vidéo : la Ford GT revient au Mans!

Lorsque les GT40 ont couru au Mans dans les années 60, Henri Ford II avait pour but d’apporter la preuve que Ford pouvait vaincre les constructeurs les plus légendaires de l’Endurance,” a déclaré Bill Ford, Président du Conseil d’Administration de Ford Motor Company.

Nous sommes toujours extrêmement fiers d’avoir remporté quatre fois de suite cette course mythique, et ce même état d’esprit qui a guidé l’innovation de la première Ford GT nous guide encore aujourd’hui.”

Le Chip Ganassi Racing with Felix Sabates dirigera l’engagement en TUSC mais apportera lui aussi ses voitures au Mans pour faire ses propres débuts dans la Sarthe en juin prochain.

La première apparition en course de la nouvelle Ford GT aura lieu lors des 24 Heures de Daytona en janvier.

Si c'est un défi ? Absolument, mais nous ne pouvions avoir de meilleur partenaire que Ford

Chip Ganassi

Nous avons gagné des courses et des championnats, mais n’avons jamais couru au Mans,” a rappelé le propriétaire de l’équipe, Chip Ganassi. “Quand l’opportunité lui est présentée de disputer avec la toute nouvelle Ford GT la plus grande course de voitures de sport du monde, qui plus est pour le 50e anniversaire de l’une des victoires les plus marquantes de l’histoire, comment une équipe de course pourrait ne pas vouloir en être ? Si ce sera un défi ? Absolument, mais nous ne pouvions avoir de meilleur partenaire que Ford.”

Voir aussi - Le Mans - La grille de départ en images

L’engagement en WEC sera placé sous la bannière du Chip Ganassi Racing with Felix Sabates mais la gestion du programme au quotidien devrait être supervisée par George Howard-Chappell, l’ancien team manager d’Aston Martin Racing, qui dirige l’équipe de course Multimatic en qualité de Directeur des Affaires liées au Sport Automobile. L’équipe sera basée au Royaume-Uni.

La Ford GT sera propulsée par le moteur V6 Ecoboost de 3.5 litres préparé par Roush Yates et qui a déjà fait ses preuves en USC dans la catégorie Daytona Prototype (photo en bas à gauche).

Motorsport.com avait fait part en exclusivité des premiers tests de la Ford GT le mois dernier, et a appris depuis que plusieurs membres clés du personnel sont déjà en poste au sein de l’équipe qui disputera la prochaine saison du WEC dans son intégralité.

Davantage de développements sont prévus pour la Ford GT dans le courant de l’été, avant que la voiture ne subisse ses mesures de performance FIA/ACO sur les pistes d’essais de Michelin à Ladoux, près de Clermont-Ferrand, au début de l’automne au plus tard.

partages
Le paradoxe Toyota - Rapide sous la pluie, lent sur le sec
Article précédent

Le paradoxe Toyota - Rapide sous la pluie, lent sur le sec

Article suivant

Tréluyer - Audi, plus rapide en simulation de course

Tréluyer - Audi, plus rapide en simulation de course
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix Prime

Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix

En 1997 le programme Panoz GT n'apparaissait pas comme un choix attrayant pour un ex-pilote de Formule 1, McLaren constituant un bien meilleur pari. Mais contre toute attente, David Brabham fit le choix de la marque américaine pour former un duo gagnant pendant plusieurs années.

GT
25 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021