Peugeot renonce aux 24H du Mans 2022

Peugeot a pris sa décision : son Hypercar 9X8 ne sera pas engagée cette année aux 24 Heures du Mans, ses débuts en compétition étant reportés à l'été.

Peugeot renonce aux 24H du Mans 2022
Charger le lecteur audio

À trois jours de la révélation de la liste des engagés pour les 24 Heures du Mans 2022, c'est la fin du principal suspense. On ne verra pas la Peugeot 9X8 dans la Sarthe cette année, où le public de la classique mancelle devra donc patienter encore un an. Le constructeur français a tranché en faveur d'une entrée en lice plus tardive, toujours prévue courant 2022. C'est durant l'été que l'Hypercar du Lion fera ses grands débuts en WEC. 

La 9X8 a entamé cet hiver son programme d'essais en piste avant l'homologation finale qui gèlera ses spécifications au moment de participer pour la première fois à une manche du championnat. Une fois ce stade dépassé, il devient impossible d'apporter des modifications majeures pendant un cycle courant jusqu'en 2025, ce qui a donc incité Peugeot à la plus grande prudence pour ne pas griller inutilement les étapes. 

"Un constructeur juge qu’il peut homologuer une voiture lorsqu’il considère avoir atteint le niveau de performance et de fiabilité requis pour prétendre être éligible au processus de BoP : c’est à dire qu’il puisse avoir les mêmes chances théoriques de victoire que ses concurrents en WEC et aux 24H du Mans. Il accepte dès lors que son véhicule ne puisse presque plus évoluer techniquement", explique Olivier Jansonnie, directeur technique du programme Peugeot.

La marque française attendra donc quelques mois supplémentaires, notamment pour "atteindre le niveau de fiabilité requis". Ainsi, Olivier Jansonnie ajoute : "Notre planning nous permet de concentrer nos équipes et nos ressources sur nos séances d’essais, qui ne seront pas interrompues par la participation aux courses de Spa-Francorchamps et du Mans. Le Mans est la course la plus difficile du championnat, notamment en termes de fiabilité et d’exploitation. Nous commencerons par des courses moins longues, ce qui nous permettra de démarrer progressivement dans la discipline. Comme pour nos voitures de série quand nous avons à choisir entre le délai et la qualité, nous choisissons la qualité."

Peugeot va donc continuer de travailler sur sa nouvelle voiture activement au cours des prochaines semaines, et promet par ailleurs d'être présent d'une autre manière lors de l'édition 2022 des 24 Heures du Mans, afin de préparer son grand retour l'année suivante. "Peugeot anticipera dès cette année dans la Sarthe sa participation à l’édition 2023 avec quelques surprises pour les fans et les spectateurs", annonce un communiqué.

Les 6 Heures de Monza, à la mi-juillet, pourraient être choisis pour faire débuter la 9X8, sans quoi cela sera reporté au mois de septembre pour le rendez-vous de Fuji. 

Lire aussi :

 

partages
commentaires
Retour à un programme plus classique pour les 24H du Mans
Article précédent

Retour à un programme plus classique pour les 24H du Mans

Article suivant

L'annonce des engagés aux 24H du Mans reportée

L'annonce des engagés aux 24H du Mans reportée