Livrée, pilotes : Porsche sort le grand jeu pour reconquérir Le Mans !

La Porsche 963 marquera le grand retour du constructeur allemand dans la lutte pour le général aux 24 Heures du Mans l'année prochaine. On connaît désormais plusieurs des pilotes qui prendront son volant, avec une entrée en compétition peut-être plus tôt que prévu !

1/8

Photo de: Porsche

2/8

Photo de: Porsche

3/8

Photo de: Porsche

4/8

Photo de: Porsche

5/8

Photo de: Porsche

6/8

Photo de: Porsche

7/8

Photo de: Porsche

8/8

Photo de: Porsche

Charger le lecteur audio

Porsche a mis les petits plats dans les grands vendredi soir pour lever le voile sur de nombreux éléments concernant son programme LMDh. Alors que le prototype accumule les séances d'essais depuis six mois, on en sait désormais davantage et le retour du constructeur allemand au sommet de l'Endurance se précise.

Ce n'est pas anodin si la marque a choisi le festival de Goodwood pour cette présentation, preuve d'un grand attachement à son héritage. Une histoire qui se répercute clairement au moment de découvrir la Porsche 963 dans ses couleurs de compétition : le nom s'inscrit dans la lignée des nombreux modèles victorieux du constructeur, qui détient le record de victoires aux 24 Heures du Mans (19), et la livrée est un rappel du passé tout aussi évident.

"Après 7889 km d'essais durant la première moitié de l'année 2022, nous sommes sur une très bonne voie mais il reste encore du travail avant le début de la saison prochaine", explique Thomas Laudenbach, vice-président de Porsche Motorsport. "Notre nouvelle Porsche 963 devrait poursuivre l'héritage de modèles légendaires tels que la 917, la 935, la 956, la 962 et la 919 Hybrid. Je suis optimiste pour qu'elle se positionne bien et convaincu que nous avons créé les bonnes structures pour conquérir des victoires dans une compétition passionnante entre de nombreux constructeurs et différents concepts."

Lotterer et des Français au rendez-vous !

À cette occasion, Porsche a également mis fin aux principales spéculations concernant les pilotes qui participeront au programme d'usine, monté en association avec le Team Penske. On savait déjà que Felipe Nasr et Dane Cameron y avaient leur place, ils sont désormais rejoints par six hommes, dont deux Français, tous issus du giron Porsche : Kévin Estre, Michael Christensen, André Lotterer, Laurens Vanthoor, Matt Campbell et Mathieu Jaminet.

Il s'agit d'un groupe de pilotes pour participer aux épreuves de WEC et d'IMSA, mais Porsche prévient que d'autres annonces seront faites ultérieurement, notamment pour compléter les équipages à Daytona, Sebring et Road Atlanta. Acteur majeur du développement de la Porsche 963, Frédéric Makowiecki ne figure pour le moment pas dans la liste des heureux élus.

Porsche Penske Motorsport prépare un total de quatre prototypes pour l'année prochaine. Techniquement, il s'agit d'un châssis LMP2 fourni par Multimatic et doté d'un système hybride standard au niveau de l'essieu avant. Porsche précise avoir choisi un moteur V8 biturbo de 4,6 litres, basé sur celui de la 918 Spyder et dont l'ADN est issu du prototype RS Spyder qui a multiplié les succès en Endurance de 2005 à 2008. Des prototypes seront confiés à des équipes clientes, qui communiqueront leurs programmes "dans les prochains jours".

En course dès novembre ?

Théoriquement, les débuts en compétition de la Porsche 963 sont programmés pour les 24 Heures de Daytona en janvier 2023. Néanmoins, Porsche précise que le WEC a ouvert la porte à une présence expérimentale dès cette année. "Porsche Penske Motorsport vise une répétition générale lors de la dernière manche de la saison à Bahreïn en novembre prochain", annonce le constructeur, qui pourrait participer à cette épreuve sans pouvoir y inscrire de point au championnat.

"Ces derniers mois, le personnel de Porsche Motorsport et du Team Penske ont gagné en efficacité et ont formé l'équipe Porsche Penske Motorsport", rappelle Urs Kurtale, directeur d'usine du programme LMDh. "Nous aurons des équipages tout-puissants dans nos voitures d'usine. La collaboration avec Michelin, notre partenaire pneumatique de longue date, et avec Multimatic, le fournisseur de châssis, se déroule sans fausse note. La Porsche 963 devrait être homologuée cet automne. D'ici là, nous voulons faire encore des progrès en essais et avoir du recul supplémentaire."

Lire aussi :
partages
commentaires
L'équipe Richard Mille tient le successeur d'Ogier
Article précédent

L'équipe Richard Mille tient le successeur d'Ogier

Article suivant

Estre : "L'année prochaine, c'est moi qui ferai l'extérieur aux GT !"

Estre : "L'année prochaine, c'est moi qui ferai l'extérieur aux GT !"