Porsche perd la #1 et propulse le LMP2 en tête !

Le scénario des 24 Heures du Mans 2017 devient un peu plus incroyable en cette fin de dimanche matin : l'hécatombe se poursuit en LMP1.

Porsche perd la #1 et propulse le LMP2 en tête !
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#38 DC Racing Oreca 07 Gibson: Ho-Pin Tung, Oliver Jarvis, Thomas Laurent
#38 DC Racing Oreca 07 Gibson: Ho-Pin Tung, Oliver Jarvis, Thomas Laurent
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
Charger le lecteur audio

B.D., Le Mans - C'est un incroyable coup de théâtre qui est survenu sur les 24 Heures du Mans, sur les coups de 11 heures du matin. En tête depuis le début de la nuit suite aux incidents en série dont a été victime le clan Toyota, la Porsche #1 semblait se diriger vers la victoire. Le constructeur allemand n'a d'ailleurs pas caché le rythme réduit avec raison de l'équipage Jani-Lotterer-Tandy afin d'essayer d'assurer ses arrières, l'avance se portant à 14 tours sur le deuxième, la LMP2 #38 du Jackie Chan DC Racing. 

Cela n'aura pas suffi. À l'instar de ce que l'on a pu vivre la nuit dernière avec les Toyota, la Porsche dont André Lotterer venait de prendre le volant s'est retrouvée au ralenti au virage du Tertre Rouge. La suite ? La lente agonie du pilote allemand et de sa monture dans les Hunaudières, jusqu'à son immobilisation complète. 

À 11h40, l'abandon de la Porsche #1 a été officialisé, propulsant l'ORECA #38 du Jackie Chan DC Racing en tête de la course, devant une autre LMP2, la Vaillante Rebellion #31. C'est désormais un duel à distance qui va animer les trois dernières heures de course, avec une donne très simple : si Porsche veut sauver la face du LMP1, la 919 Hybrid #2 doit cravacher et combler un retour de deux tours et demi sur la #38. Une mission qui n'est pas impossible, mais qui n'a rien d'écrit d'avance !

Suivez la suite des événements sur notre live commenté !

partages
commentaires
H+20 - Les LMP2 à l'affût pour la victoire !
Article précédent

H+20 - Les LMP2 à l'affût pour la victoire !

Article suivant

Porsche remporte les 24 Heures du Mans et sauve la face du LMP1 !

Porsche remporte les 24 Heures du Mans et sauve la face du LMP1 !
Charger les commentaires
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix Prime

Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix

En 1997 le programme Panoz GT n'apparaissait pas comme un choix attrayant pour un ex-pilote de Formule 1, McLaren constituant un bien meilleur pari. Mais contre toute attente, David Brabham fit le choix de la marque américaine pour former un duo gagnant pendant plusieurs années.

GT
25 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021