"Porsche étudie sérieusement la question" du LMDh

Porsche va lancer une évaluation de la future catégorie LMDh en vue d'un retour parmi l'élite de l'Endurance.

"Porsche étudie sérieusement la question" du LMDh

Actuellement à la tête du programme GT de Porsche, Pascal Zurlinden révèle que ses hommes ont été chargés de mener une étude sur la future réglementation qui permettra à la même auto de se battre pour la victoire en WEC comme en IMSA. La catégorie LMDh sera le fruit de la convergence annoncée entre l'ACO et l'IMSA, qui doivent encore en présenter les grandes lignes dans les jours à venir.

Lire aussi :

"Membre de notre membre du conseil d'administration, Michael Steiner nous a demandé de réaliser une étude pour voir ce qui est possible", explique Pascal Zurlinden. "Porsche étudie sérieusement la question, mais aucune décision n'a encore été prise. Jusqu'à présent, la réglementation n'est pas sortie, mais je pense que c'est juste un report de quelques jours car l'Automobile Club de l'Ouest et l'IMSA sont également passés en télétravail."

L'annulation des 1000 Miles de Sebring à cause de la pandémie de COVID-19 a contraint les deux entités à décaler les annonces réglementaires qui devaient avoir lieu sur place. Néanmoins, des nouvelles sont attendues sur ce front prochainement, bien qu'aucune date butoir ne soit fixée.

Chez Porsche, on refuse d'évoquer précisément l'horizon autour duquel pourrait se matérialiser le retour hypothétique de la marque au plus haut niveau de l'Endurance. La firme allemande avait lancé en 2014 un programme LMP1, riche en succès, avant de se retirer à l'issue de la saison 2017, tout en maintenant sa présence en GTE. En revanche, Pascal Zurlinden se montre rassurant pour l'avenir malgré la crise économique que va inévitablement provoquer la pandémie due au nouveau coronavirus.

"Le sport automobile fait partie de l'ADN de Porsche et ce sera toujours le cas", assure-t-il. "Si l'on prend les 24 Heures du Mans, par exemple, Porsche a été le seul constructeur à toujours avoir des voitures sur la grille en tant qu'équipe d'usine ou avec des équipes clientes depuis 1951. Pour le moment, je ne crains pas vraiment de voir Porsche quitter la compétition." 

Propos recueillis par Gary Watkins  

partages
commentaires
Le sport auto vit "un cauchemar" et "va exploser" après la pandémie

Article précédent

Le sport auto vit "un cauchemar" et "va exploser" après la pandémie

Article suivant

Le WEC dévoile un nouveau calendrier pour la fin de saison

Le WEC dévoile un nouveau calendrier pour la fin de saison
Charger les commentaires
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix Prime

Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix

En 1997 le programme Panoz GT n'apparaissait pas comme un choix attrayant pour un ex-pilote de Formule 1, McLaren constituant un bien meilleur pari. Mais contre toute attente, David Brabham fit le choix de la marque américaine pour former un duo gagnant pendant plusieurs années.

GT
25 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021