Porsche annonce ses pilotes avec un équipage 100% français au Mans

Porsche a officialisé ses quatre équipages pour l'édition 2020 des 24 Heures du Mans.

Porsche annonce ses pilotes avec un équipage 100% français au Mans

Porsche a annoncé la composition de ses équipages pour les 24 Heures du Mans 2020, où le constructeur allemand alignera de nouveau quatre 911 RSR dans la catégorie LMGTE Pro. La marque allemande a fait le choix d'une certaine continuité, tout en apportant du sang neuf aux côtés des profils les plus expérimentés. 

"Aligner à nouveau quatre voitures d'usine dans la catégorie LMGTE Pro des 24 Heures du Mans souligne à quel point cette classique est importante pour Porsche", rappelle Fritz Enzinger, vice-président de Porsche Motorsport. "Avec les équipes du FIA WEC et de l'IMSA WeatherTech Championship, nous avons un trésor d'expertise auquel s'ajoute un bon équilibre de pilotes expérimentés et de jeunes pilotes. Nous visons la lutte pour la victoire, mais nous savons de par notre expérience que des courses avec une si longue distance sont pleines de surprises."

Lire aussi :

Tout d'abord, la firme de Stuttgart engagera ses deux autos présentes en WEC cette saison avec des trios qui seront identiques pour la troisième année consécutive. Ainsi, la Porsche #91 sera confiée à Gianmaria Bruni, Richard Lietz et Frederic Makowiecki tandis que la #92 sera partagée par Kévin Estre, Michael Christensen et Laurens Vanthoor

À ces deux autos viennent s'ajouter les deux 911 "américaines" qui évoluent le reste de l'année en IMSA. Pour celles-ci, les équipages évolueront. Au sein de l'équipage #93, Earl Bamber et Nick Tandy seront rejoints par Matt Campbell, qui dispute sa première saison en tant que pilote d'usine Porsche. La #94 sera quant à elle composée d'un trio 100% français avec comme chef de file Patrick Pilet, accompagné par ses compatriotes Julien Andlauer et Mathieu Jaminet

"J'accompagne Mathieu et Julien depuis un certain temps dans leur parcours de pilote de course et j'ai développé des liens étroits avec eux", souligne Patrick Pilet. "C'est un honneur et un plaisir pour moi de partager le cockpit au Mans avec deux jeunes hommes talentueux. Ensemble, nous tenterons de remporter la course d'Endurance la plus prestigieuse au monde."

partages
commentaires
Ferrari pense au LMDh : "C'est parfait pour nous"

Article précédent

Ferrari pense au LMDh : "C'est parfait pour nous"

Article suivant

Réunies en LMP2, trois femmes visent les 24 Heures du Mans

Réunies en LMP2, trois femmes visent les 24 Heures du Mans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans , WEC
Événement 24 Heures du Mans
Équipes Porsche Team
Auteur Basile Davoine
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021
Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance Prime

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance

La Toyota GR010 conçue pour la nouvelle ère Hypercar du WEC a peu de choses en commun avec la TS050 LMP1 qui l'a précédée. Mais en dépit des restrictions qui accompagnent la nouvelle réglementation, elle ne sera pas moins redoutable.

WEC
27 janv. 2021