Résumé de course
24 Heures du Mans 24 Heures du Mans

Porsche prend les commandes mais perd une voiture

Après 18 heures de course, la Porsche #6 a pris les commandes des 24 Heures du Mans après la sortie de piste de la Porsche #4 à Indianapolis. Un début de matinée marqué par l'accident de l'Aston Martin #27.

#6 Porsche Penske Motorsport Porsche 963: Kevin Estre, Andre Lotterer, Laurens Vanthoor

#6 Porsche Penske Motorsport Porsche 963: Kevin Estre, Andre Lotterer, Laurens Vanthoor

Photo de: Rainier Ehrhardt

Après plus de 3h30 sous Safety Car, la course a repris aux alentours de 8h15 pour le sprint final de ces 24 Heures du Mans. La relance s'est faite de manière très calme. Il ne s'agissait pas de prendre des risques à ce moment-là. La Toyota #8 a conservé la tête à l'issue du premier tour devant la Porsche #6 et la Ferrari #50. 

Des pénalités sont tombées quelques minutes après la relance. Un drive through pour la Cadillac #3 et la Ferrari #51 pour avoir été trop vite lors d'une procédure de Full Course Yellow. Dans le même temps, la Toyota #8 et la Porsche #6 sont restées toutes les deux au contact, renvoyant la Ferrari #50 à plus de 15 secondes. Alors que l'écart entre les Hypercars japonaise et allemande se stabilisait au-delà des deux secondes, une bataille 100% Porsche se déroulait pour la sixième place, tournant à l'avantage de la Porsche #5 sur la Jota #38.

Dans la bataille à la première place, c'est un combat à distance que se sont livré la Toyota #8 et la Porsche #6 qui ont utilisé le trafic, chacun à leur avantage, pour revenir ou s'échapper de son adversaire. Cependant, les arrêts aux stands sont arrivés.

Le duel entre la Toyota #8 et la Porsche #6 se poursuit

La Toyota #8 a été la première à passer par les stands, sauvegardant ses pneus pluie. La Porsche #6 a pris la tête pour un tour seulement, s'arrêtant également aux stands et ressortant avec les pneus pluie, comme tous les autres pilotes. La pluie ne tombait plus mais la piste était encore très mouillée. Il était encore trop tôt pour tenter de chausser les pneus slicks.

Parmi les Hypercars, c'est la Toyota #7, pilotée par Nyck De Vries, qui a chaussé les pneus slicks en premier. Cependant, les autres concurrents n'ont pas suivi ce choix et ont continué sur les pneus pluie, attendant le ravitaillement déjà prévu. Alors que la Toyota #8 s'est arrêtée chausser des pneus slicks, la Porsche #4 est sortie de piste toute seule juste avant le virage d'Indianapolis. Elle a été percuter le mur de pneus, provoquant un drapeau jaune.

 

La Porsche #6 prend les commandes

Grâce à la Slow Zone mise en place suite à l'accident de la Porsche #4, la Porsche #6 en a profité pour s'arrêter et chausser des slicks. Elle a pris la tête de la course devant la Toyota #8, pour plus d'une minute. La Toyota #7 en a également profité pour remonter sur la troisième marche du podium provisoire, menacée par les Ferrari #50 et #83.

Une nouvelle Safety Car a été déployée quelques tours après la sortie de la Porsche #4. L'Aston Martin #27 du Heart Of Racing Team en GT3 est sortie au même endroit que la Porsche. Cependant, elle a tapé de l'arrière et s'est retournée. Le pilote est sorti et semble OK. La 17e heure s'est terminée sous Safety Car.

 

Le classement des Hypercars après 18 heures de course

POS # EQUIPE TOURS ARRÊTS
1 6 PORSCHE PENSKE MOTORSPORT 221 20
2 8 TOYOTA GAZOO RACING 221 20
3 2 CADILLAC RACING 221 20
4 5 PORSCHE PENSKE MOTORSPORT 221 16
5 83 AF CORSE 221 19
6 50 FERRARI AF CORSE 221 19
7 7 TOYOTA GAZOO RACING 221 23
8 12 HERTZ TEAM JOTA 220 19
9 38 HERTZ TEAM JOTA 220 21
10 3 CADILLAC RACING 220 20
11 51 FERRARI AF CORSE 220 21
12 19 LAMBORGHINI IRON LYNX 219 18
13 94 PEUGEOT TOTALENERGIES 219 22
14 311 WHELEN CADILLAC RACING 219 19
15 93 PEUGEOT TOTALENERGIES 219 21
16 63 LAMBORGHINI IRON LYNX 219 18
17 99 PROTON COMPETITION 216 21
18 11 ISOTTA FRASCHINI 215 22
19 4 PORSCHE PENSKE MOTORSPORT 211 24
20 20 BMW M TEAM WRT 92 10
21 15 BMW M TEAM WRT 102 10
22 36 ALPINE ENDURANCE TEAM 88 10
23 35 ALPINE ENDURANCE TEAM 75 8

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Que s'est-il passé cette nuit aux 24H du Mans ?
Article suivant Champion WRC, Rovanperä rêve des 24 Heures du Mans

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France