Porsche et Toyota ont leur pilote de réserve pour Le Mans

En cas de défection d'un pilote titulaire le mois prochain pour les 24 Heures du Mans, les deux constructeurs LMP1 disposent d'une option de remplacement immédiate.

Porsche et Toyota ont leur pilote de réserve pour Le Mans
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
Marc Lieb, Competition Motorsports
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
Marc Lieb, Porsche Team
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#46 Thiriet by TDS Racing Oreca 05 - Nissan: Ryo Hirakawa
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
Jose Maria Lopez, Toyota Gazoo Racing

B.D., Spa-Francorchamps - Le titre n'a rien d'officiel, mais Porsche a confirmé que le Champion du monde en titre Marc Lieb serait présent au Mans le mois prochain dans un rôle de pilote de réserve afin de pallier à toute éventualité. Vainqueur dans la Sarthe et sacré en championnat aux côtés de Neel Jani et Romain Dumas l'an passé, le pilote allemand sera amené à prendre le volant de l'une des deux 919 Hybrid si jamais un pilote titulaire n'est pas en mesure de tenir sa place.

En remaniant ses équipages l'hiver dernier, en plus du départ de Mark Webber, Porsche a mis sur la touche Marc Lieb et Romain Dumas. Si ce dernier sera bien au départ des 24 Heures avec Alpine en LMP2, Lieb n'a pas retrouvé de volant tout en restant sous contrat avec Porsche. Le choix s'est naturellement porté sur lui. "Avec Marc Lieb, nous avons un gars solide en réserve, qui connaît tout au Mans et qui peut sauter dans la voiture si c'est nécessaire", a indiqué Andreas Seidl, team principal de Porsche.

Afin de ne pas être dans l'inconnu s'il est appelé à piloter au Mans, Lieb testera prochainement l'actuelle 919 Hybrid. Ce sera lors de la dernière simulation d'endurance programmée par la marque de Stuttgart, la semaine prochaine sur le circuit de Motorland Aragón.

Hirakawa réserviste chez Toyota

Chez Toyota, la question d'une solution de repli est également réglée. En cas de défection d'un pilote titulaire, c'est Ryo Hirakawa qui sera rappelé, alors qu'il est engagé en LMP2 avec l'équipe DragonSpeed.

Ce week-end à Spa-Francorchamps, le constructeur japonais est privé de José María López, insuffisamment remis de son accident à Silverstone. Néanmoins, Toyota assure n'avoir aucun doute quant au fait que le pilote argentin sera en mesure de piloter le mois prochain au Mans. "C'est vraiment une question de semaine", confirme le directeur technique Pascal Vasselon. "Il va rouler lors d'essais à Spa fin mai. On savait que ça se jouait à quinze jours près."

"Il a eu une fêlure très, très fine à une vertèbre, qui a empêché d'appliquer des méthodes de collage telles que ce qu'on avait fait avec Kazuki [Nakajima] il y a deux ans. La fêlure est tellement fine que l'on n'a pas eu à faire d'intervention, donc il a fallu passer par la cicatrisation naturelle, qui elle prend plus de temps qu'une cicatrisation artificielle."

"On n'a pas poussé le risque, et la recommandation du médecin de la FIA et de notre médecin était de ne pas le faire rouler. Je pense que la recommandation des médecins aurait pu être différente sur un circuit totalement différent de Spa, ce que l'on comprend tout à fait."

partages
commentaires
Porsche et Toyota n’ont pas de plan pour Alonso au Mans

Article précédent

Porsche et Toyota n’ont pas de plan pour Alonso au Mans

Article suivant

Fässler participera aux 24 Heures du Mans en GTE

Fässler participera aux 24 Heures du Mans en GTE
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021