Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
40 jours
MotoGP
26 mars
EL1 dans
17 jours
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
24 jours
WEC
C
6H de Spa-Francorchamps
01 mai
Course dans
53 jours
C
6H de Monza
18 juil.
Course dans
131 jours
Formule E
27 févr.
Événement terminé
10 avr.
Prochain événement dans
32 jours
WRC
26 févr.
Événement terminé
22 avr.
Prochain événement dans
44 jours
WSBK
C
Estoril
07 mai
Prochain événement dans
59 jours
C
Aragón
21 mai
Prochain événement dans
73 jours

Porsche voulait Ricciardo pour les 24 Heures du Mans 2015

Daniel Ricciardo a confié avoir discuté avec Porsche en 2014 pour envisager une participation aux 24 Heures du Mans l'année suivante. Red Bull Racing avait finalement mis son veto.

Porsche voulait Ricciardo pour les 24 Heures du Mans 2015

Au détour d'une question concernant son futur patron chez McLaren, Daniel Ricciardo s'est laissé aller à une petite révélation. L'Australien aurait pu participer aux 24 Heures du Mans 2015 avec Porsche, après avoir entamé des discussions avec le constructeur allemand. L'écurie Red Bull Racing avait finalement coupé court à cette possibilité.

Aujourd'hui chez Renault, Ricciardo va quitter l'écurie tricolore à l'issue de la saison et rejoindra McLaren en 2021 pour remplacer Carlos Sainz, partant chez Ferrari. Interrogé sur ses futures relations avec Andreas Seidl, il a dévoilé le projet avorté d'il y a cinq ans. Avant de prendre la tête de McLaren, l'Allemand était aux commandes du programme LMP1 de Porsche en WEC.

"Andreas est quelqu'un avec qui j'ai vraiment hâte de travailler", confie Ricciardo. "J'ai été en contact avec lui pour la première fois en 2014 je crois. À l'époque, on a un peu essayé de me pousser à faire les 24 Heures du Mans avec Porsche, et il y avait eu quelques petites discussions. Mais j'ai entendu des gens qui ont travaillé avec lui en parler en termes très élogieux. J'ai hâte."

Lire aussi :

Informé de cette révélation, Seidl a confirmé la version de celui qu'il aura finalement sous ses ordres l'an prochain. Porsche voulait Ricciardo pour sa troisième voiture au Mans en 2015. Celle-ci avait finalement été confiée à Nico Hülkenberg, Earl Bamber et Nick Tandy… et les trois hommes s'étaient imposés dans la Sarthe pour leur première participation !

"Oui, nous avons eu quelques discussions à l'époque", acquiesce Seidl. "Malheureusement, il n'avait pas obtenu la permission de rejoindre le projet. Je crois que ça aurait été une expérience intéressante pour nous comme pour lui. La voiture qu'il était supposé piloter a finalement gagné les 24 Heures du Mans."

"Daniel a toujours été un pilote que j'ai suivi tout au long de sa carrière en F1. J'appréciais déjà ses performances en piste, mais aussi la manière dont il se comporte hors de la voiture avec son optimisme, qui est vraiment quelque chose de très important pour moi au sein d'une équipe. Je suis tout simplement heureux que ça se fasse enfin l'an prochain, et j'ai hâte qu'il nous rejoigne en janvier."

L'an dernier, Porsche avait également révélé avoir planché sur une "dream team" pour 2016, dans l'espoir d'aligner un trio Alonso-Hülkenberg-Montoya après le retentissement de la victoire du pilote allemand en juin 2015. En vain.

partages
commentaires
La Journée Test une semaine seulement avant les 24H du Mans 2021

Article précédent

La Journée Test une semaine seulement avant les 24H du Mans 2021

Article suivant

Audi va quitter la Formule E et prépare son retour aux 24H du Mans !

Audi va quitter la Formule E et prépare son retour aux 24H du Mans !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , 24 Heures du Mans , WEC
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes Porsche Team
Tags andreas seidl
Auteur Basile Davoine
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021
Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance Prime

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance

La Toyota GR010 conçue pour la nouvelle ère Hypercar du WEC a peu de choses en commun avec la TS050 LMP1 qui l'a précédée. Mais en dépit des restrictions qui accompagnent la nouvelle réglementation, elle ne sera pas moins redoutable.

WEC
27 janv. 2021
Les moteurs de l'Hypercar Peugeot expliqués en détail Prime

Les moteurs de l'Hypercar Peugeot expliqués en détail

Quelques heures après avoir dévoilé leurs choix techniques pour leur Hypercar en Championnat du monde d'Endurance, avec un moteur V6 biturbo de 2,6 litres associé à un moteur électrique développant 200 kW sur l'essieu avant, les dirigeants de Peugeot se sont exprimés en profondeur sur leur concept auprès de la presse française.

WEC
15 déc. 2020
Le retour inattendu d'Audi, promesse d'un nouvel âge d'or Prime

Le retour inattendu d'Audi, promesse d'un nouvel âge d'or

Audi a annoncé travailler sur un retour aux 24 Heures du Mans : on pourrait donc enfin assister à la lutte que l'on avait espérée en 2012, entre le constructeur allemand, Peugeot et Toyota. Ce choix vient aussi crédibiliser la formule LMDh, dans laquelle d'autres marques pourraient s'engouffrer ultérieurement.

WEC
2 déc. 2020