Quel est le protocole sanitaire pour le public des 24H du Mans 2021 ?

Les spectateurs vont pouvoir faire leur grand retour dans les tribunes des 24 Heures du Mans ce mois-ci. Voici tout ce qu'il faut savoir pour avoir le privilège d'assister à la légendaire course d'Endurance.

Quel est le protocole sanitaire pour le public des 24H du Mans 2021 ?

Après une édition 2020 à huis clos, le public va faire son retour cette année aux 24 Heures du Mans, qui se dérouleront dans deux semaines, les 21 et 22 août. La perspective de pouvoir à nouveau assister à l'emblématique double tour d'horloge ne peut faire oublier qu'un protocole sanitaire s'applique, rendant les conditions d'accès au circuit différentes de ce qu'elles étaient par le passé.

Les billets peuvent être achetés dès à présent sur Motorsport Tickets. Et il convient de ne pas attendre plus longtemps, car la jauge d'accueil a été limitée à 50'000 spectateurs cette année, ce qui correspond à environ 20% de la capacité totale du circuit. Par ailleurs, des mesures ont été mises en place afin de garantir la sécurité de tous deux qui assisteront à l'épreuve.

Pass sanitaire

Les règles du pass sanitaire s'appliquent pour assister aux 24 Heures du Mans. Ainsi, tout spectateur de 18 ans et plus devra présenter un QR code via l'application TousAntiCovid. Ce QR code peut être récupéré sur présentation :
• d'un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures ;
• d'un certificat de vaccination terminée ;
• ou d'un test PCR positif de plus de 11 jours et moins de six mois.

Le schéma vaccinal est complet sept jours après la seconde dose des vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca), quatre semaines après l'injection du vaccin Johnson & Johnson, ou sept jours après l'injection d'un vaccin pour les personnes ayant eu un antécédent de COVID-19.

Il vous faudra présenter le QR code avec votre billet d'entrée et votre justificatif d'identité à votre arrivée sur le Circuit des 24 Heures du Mans. Si vous souhaitez accéder au site sur la base d'un test PCR ou antigénique, gardez bien à l'esprit que les résultats expirent au bout de 48 heures. Les spectateurs qui désirent assister à plus de deux journées des 24 Heures du Mans devront donc se soumettre à un autre test afin de s'assurer que leur QR code reste valide.

Accès des spectateurs étrangers

Pour les spectateurs en provenance d'un pays européen en dehors de la France, il faudra télécharger l'application TousAntiCovid et scanner le Certificat COVID Numérique de l'UE. Celui-ci est obtenu grâce à :
• un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures ;
• un certificat de vaccination terminée depuis plus de sept jours ;
• ou un test PCR positif de plus de 15 jours et moins de six mois.

Pour les spectateurs en provenance de pays non-européens, l'entrée en France n'est possible que grâce à un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures.

Quelles règles sur place ?

Une fois dans l'enceinte du circuit, le public devra suivre les règles générales d'hygiène afin de garantir la sécurité de tous, et notamment :
• porter un masque (obligatoire pour toute personne de plus de dix ans) ;
• rester à 1m de distance ;
• se laver régulièrement les mains ;
• tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir à usage unique ;
• saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.

Des équipes de prévention sanitaire seront présentes sur le circuit afin d'assister les spectateurs dans leurs besoins pendant l'épreuve.

Compte tenu du protocole sanitaire, certaines animations auxquelles le public était habitué ne seront pas organisées en 2021. Cela concerne notamment l'accès au paddock et à la grille de départ, les concerts, la fête foraine et la parade des pilotes dans les rues du Mans.

partages
commentaires
BoP : Puissance maximale pour les Hypercar, capacité réduite pour l'Alpine

Article précédent

BoP : Puissance maximale pour les Hypercar, capacité réduite pour l'Alpine

Article suivant

Un billet pour le Mans acheté, une chance d'être surclassé en hospitalité !

Un billet pour le Mans acheté, une chance d'être surclassé en hospitalité !
Charger les commentaires
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021