Le prototype hydrogène roulera au Mans avant le départ des 24H

partages
commentaires
Par :
6 juin 2019 à 13:16

C'est une première mondiale que va s'offrir le prototype hydrogène développé par l'ACO, à l'occasion du départ de la 87e édition des 24 Heures du Mans. Le futur est plus que jamais en marche !

Le projet MissionH24 de l'Automobile Club de l'Ouest va franchir un nouveau cap symbolique la semaine prochaine, en intégrant son prototype à hydrogène dans la procédure de départ des 24 Heures du Mans. Le samedi 15 juin, à 14h42, la LMPH2G prendra la piste pour un tour du Circuit de la Sarthe en première mondiale, quelques minutes avant le départ officiel de la 87e édition. 

Dimanche dernier, un premier roulage a été réalisé sur les 13,626 km du tracé manceau, en marge de la Journée Test, mais effectuer une démonstration de ce prototype à un moment aussi médiatisé et remarqué que celui du départ des 24 Heures du Mans revêt évidemment une grande importance. 

Lire aussi :

Depuis plusieurs mois, l'ACO – organisateur de l'épreuve – a mis sur pied un travail de collaboration avec Green GT, baptisé MissionH24, afin d'accélérer et de préparer l'arrivée de la technologie hydrogène en Endurance à moyen terme. L'objectif fixé est la création d'une catégorie dédiée aux prototypes hydrogène à part entière pour l'édition 2024 des 24 Heures du Mans.

La LMPH2G, qui se base sur un châssis LMP3, a déjà roulé sur plusieurs circuits européens, dont Spa-Francorchamps et Estoril. Le travail se poursuit pour les ingénieurs impliqués dans le projet afin de récolter un maximum de données et de faciliter, à terme, l'élaboration de la future réglementation. 

Par ailleurs, l'ACO a créé en février dernier l'écurie H24Racing, qui doit permettre d'engager en course ce prototype dès que possible. Une échéance avait alors été fixée à la fin de l'année pour une première apparition en compétition. "Cette technologie va se battre, affronter d’autres types d’énergies, de carburants, en piste", insistait il y a quelques semaines Pierre Fillon, président de l'ACO.

Article suivant
Il n'est plus seul : comment un pilote partage sa voiture au Mans

Article précédent

Il n'est plus seul : comment un pilote partage sa voiture au Mans

Article suivant

La Grande Histoire des 24H du Mans : Ford face à Ferrari, le duel

La Grande Histoire des 24H du Mans : Ford face à Ferrari, le duel
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans , WEC
Événement 24 Heures du Mans
Tags hydrogène
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu