Qualifications 1 - Audi en pole provisoire grâce à Duval

B

B.D., Le Mans - En raison des conditions climatiques incertaines, les voitures se présentent en nombre en haut de la voie des stands, pour profiter d'une piste parfaitement sèche en début de séance. Chez Toyota, Nicolas Lapierre confirme d'ailleurs que l'objectif est d'assurer un temps rapidement, avant de se concentrer sur le travail en vue de la course. Accidentée à la fin de la séance d'essais libres, la Ferrari 458 Italia du Krohn Racing reste clouée dans son box pour l'intégralité de la séance, les dégâts étant trop importants. Il en est de même pour la Zytek-Nissan n°41, qui reprendra la piste jeudi. D'entrée, Loïc Duval profite d'une piste parfaitement claire sur l'Audi n°2 en claquant un 3:23.169, un chrono plus rapide que la pole position des deux dernières années ! Derrière, Kazuki Nakajima est impuissant, à quatre secondes sur sa Toyota. Sur sa lancée, Duval enfonce même le clou en améliorant de huit dixièmes. Il faut noter que du côté de l'Alpine-Nissan n°36 et de l'Oreca-Nissan du Thiriet by TDS Racing, le roulage a été plutôt faible lors des essais libres, les deux équipes étant soumises à des quotas de moteurs en raison de leur engagement en European Le Mans Series. Le premier fait marquant survient à 22h45, lorsque la Toyota n°8, alors au mains de Sebastien Buemi, est stoppée dans son élan et s'arrête en bord de piste peu après le virage d'Arnage. A mi-séance, les trois Audi occupent les trois premières places, devant la Toyota n°7 et la Rebellion du trio Prost/Jani/Heidfeld, qui a su profiter des déboires de la seconde Toyota. Le début de la deuxième heure est marqué par une interruption au drapeau rouge, suite à la sortie de piste de Pierre Thiriet au volant de l'Oreca-Nissan du Thiriet by TDS Racing, au niveau de la chicane Michelin dans les Hunaudières. Après une demi-heure d'interrogation, la direction de course décide de mettre fin à la séance, les dommages étant trop importants au niveau du rail de sécurité pour être réparés avant minuit. L'Audi n°2 de Duval/Kristensen/McNish est donc en pole position provisoire. Une pole qui pourrait être définitive jeudi soir à minuit, si jamais la météo n'est pas bonne pour les deux dernières séances d'essais qualificatifs. En LMP2, le G-Drive Racing et la n°26 ont signé le meilleur temps. Chez les GT, L'Aston Martin n°99 de Senna/Makowiecki/Bell est en tête en LM GTE Pro, tandis que l'Aston Martin n°95 est elle en tête chez les LM GTE Am.
Cliquez ici pour voir les résultats complets des qualifications 1


Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Pilotes Nicolas Lapierre , Kazuki Nakajima , Loïc Duval , Sébastien Buemi , Aston Martin , Pierre Thiriet
Équipes Krohn Racing , G-Drive Racing
Type d'article Actualités