Qualifs 3 - Pole position historique et triplé pour Porsche!
Neel Jani, Porsche Team
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
Les voitures en file indienne avant le début des essais libres
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#1 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid: Sébastien Buemi, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima
#9 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro: René Rast, Filipe Albuquerque, Marco Bonanomi
#8 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro: Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis
#12 Rebellion Racing Rebellion R-One: Nicolas Prost, Nick Heidfeld, Mathias Beche
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#18 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#47 KCMG ORECA 05: Matthew Howson, Richard Bradley, Nicolas Lapierre
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Darren Turner, Stefan Mücke, Rob Bell
#64 Corvette Racing Corvette C7.R: Jordan Taylor, Oliver Gavin, Tommy Milner

B.D., Le Mans - Porsche est de retour en pole position des 24 Heures du Mans, pour la 17e fois de son histoire. Une première depuis 1997, confirmée grâce au chrono exceptionnel signé par Neel Jani mercredi soir, en 3:16.887. Un chrono qui est tout simplement synonyme de record du tour, jusque-là détenu par Stéphane Sarrazin avec la Peugeot 908 en 2008. Les trois 919 Hybrid verrouillent le haut de la grille de départ, la n°18 devançant la n°17 et la n°19.

Suite à l'accident impressionnant de Jan Magnussen à bord de la Corvette n°63 en fin de première séance, la direction de course a relancé la deuxième séance qualificative dès 21h30, afin d'offrir un maximum de temps de piste aux 56 concurrents des 24 Heures du Mans.

Vidéo : Le crash de Jan Magnussen

Pour le Danois, les nouvelles rassurantes se sont rapidement confirmées puisqu'il a pu regagner son garage quelques minutes après avoir été pris en charge au centre médical du circuit, par mesure de précaution.

Le ciel épargne le circuit de la Sarthe

Alors que l'on attendait l'orage, la pluie n'est finalement pas venue, offrant les meilleures conditions possibles aux équipes pour travailler, avec 22°C dans l'air et 26°C sur la piste. De quoi offrir une première heure studieuse, durant laquelle aucun chrono significatif n'a été amélioré parmi les favoris du LMP1, tous concentrés sur les derniers réglages en vue de la course. Le rythme était toutefois relativement élevé avec des tours réguliers en 3:21 du côté de Porsche.

Photos : Toutes les images du Mans 2015

Le travail était forcément de mise chez Nissan après les séances difficiles de mercredi. En termes de performance, les GT-R LM Nismo ont augmenté légèrement le rythme avec le passage de la n°23 en 3:37.291. Une marque toutefois éloignée de 20 secondes par rapport à la pole position provisoire.

Dans les rangs du LMP1 privé, il faut également noter l'excellent comportement des Rebellion, flashées dans les Hunaudières avec une vitesse de pointe de 339 km/h, ainsi que les progrès rassurants de ByKolles avec un chrono en 3:36, malgré peu de tours couverts une nouvelle fois.

Une Porsche GT entraîne un drapeau rouge

Peu après 23 heures, le drapeau rouge a été déployé suite à un début d'incendie survenu dans les Hunaudières sur la Porsche 911 RSR n°67 du Team AAI, lanterne rouge du classement et alors confiée à Alex Kapadia. Le temps d'évacuer la voiture, la séance a repris à 23h30 pour une ultime demi-heure.

Après cette reprise, Audi n'a pas cherché à aller taquiner Porsche pour le gain de la pole position, laissant son cousin du groupe Volkswagen conserver la mainmise sur le haut de la grille de départ.

Tandis que Nissan a validé ses progrès avec la n°22 qui est passée en 3:36, on peut s'étonner de la discrétion de nouveau affichée chez Toyota. On savait les TS040 Hybrid incapables d'aller chercher la pole position, mais le meilleur chrono des deux protos nippons reste le 3:23.543 de l'équipage n°2, soit à deux secondes de la pole position décrochée par cette même Toyota il y a un an. Les deux équipages s'élanceront donc depuis les 7e et 8e places, derrière les trois Porsche et les trois Audi.

KCMG garde la tête du LMP2

En LMP2, l'ORECA 05 de KCMG a conservé sa pole position, acquise dès mercredi avec un très bon chrono en 3:38. Mais la dernière-née des ateliers de Hugues de Chaunac a aussi rencontré quelques alertes concernant sa fiabilité, que ce soit dans l'équipe chinoise ou dans le clan français du Thiriet by TDS Racing.

La Ligier du G-Drive Racing et la Gibson de Greaves Motorsport complètent le tiercé de tête de la catégorie.

Aston Martin intouchable en GTE

Du côté du LM GTE, Aston Martin a gardé l'avantage dans les deux catégories, Pro et Am. La Vantage n°99 du trio Res-MacDowall-Stanaway prend la pole position de la première citée, tandis que la n°98 est en tête de la catégorie amateur avec Lamy-Dalla Lana-Lauda.

24 Heures du Mans 2015 - Qualifications

 CatEquipeVoitureTemps
1 18 LM P1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid 3:16.887
2 17 LM P1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid 3:17.767
3 19 LM P1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid 3:18.862
4 8 LM P1 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro 3:19.866
5 7 LM P1 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro 3:20.561
6 9 LM P1 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro 3:20.997
7 2 LM P1 Toyota Racing Toyota TS 040 - Hybrid 3:23.543
8 1 LM P1 Toyota Racing Toyota TS 040 - Hybrid 3:23.767
9 12 LM P1 Rebellion Racing Rebellion R-One - AER 3:26.874
10 13 LM P1 Rebellion Racing Rebellion R-One - AER 3:28.930
11 4 LM P1 Team Bykolles CLM P1/01 - AER 3:36.825
12 22 LM P1 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM Nismo 3:36.995
13 23 LM P1 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM Nismo 3:37.291
14 47 LM P2 KCMG Oreca 05 - Nissan 3:38.032
15 21 LM P1 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM Nismo 3:38.691
16 26 LM P2 G-Drive Racing Ligier JS P2 - Nissan 3:38.939
17 41 LM P2 Greaves Motorsport Gibson 015S - Nissan 3:38.958
18 38 LM P2 JOTA Sport Gibson 015S - Nissan 3:39.004
19 36 LM P2 Signatech Alpine Alpine A450b - Nissan 3:39.699
20 46 LM P2 Thiriet By Tds Racing Oreca 05 - Nissan 3:39.805
21 34 LM P2 Oak Racing Ligier JS P2 - HPD 3:40.058
22 48 LM P2 Murphy Prototypes Oreca 03R - Nissan 3:40.690
23 28 LM P2 G-Drive Racing Ligier JS P2 - Nissan 3:40.967
24 43 LM P2 Team Sard Morand Morgan Evo - SARD 3:41.250
25 29 LM P2 Pegasus Racing Morgan - Nissan 3:42.023
26 27 LM P2 SMP Racing BR01 - Nissan 3:42.077
27 42 LM P2 Strakka Racing Dome S103 - Nissan 3:42.237
28 37 LM P2 SMP Racing BR01 - Nissan 3:42.417
29 30 LM P2 Extreme Speed Motorsports Ligier JS P2 - HPD 3:42.453
30 31 LM P2 Extreme Speed Motorsports Ligier JS P2 - HPD 3:44.631
31 40 LM P2 Krohn Racing Ligier JS P2 - Judd 3:44.854
32 45 LM P2 Ibanez Racing Oreca 03R - Nissan 3:45.350
33 35 LM P2 Oak Racing Ligier JS P2 - Nissan 3:52.843
34 99 LM GTE Pro Aston Martin Racing V8 Aston Martin Vantage V8 3:54.928
35 51 LM GTE Pro AF Corse Ferrari 458 Italia 3:55.025
36 98 LM GTE Am Aston Martin Racing Aston Martin Vantage V8 3:55.102
37 97 LM GTE Pro Aston Martin Racing Aston Martin Vantage V8 3:55.466
38 71 LM GTE Pro AF Corse Ferrari 458 Italia 3:55.582
39 95 LM GTE Pro Aston Martin Racing Aston Martin Vantage V8 3:55.783
40 63 LM GTE Pro Corvette Racing - GM Chevrolet Corvette C7R 3:55.963
41 91 LM GTE Pro Porsche Team Manthey Porsche 911 RSR 3:56.618
42 83 LM GTE Am AF Corse Ferrari 458 Italia 3:56.723
43 72 LM GTE Am SMP Racing Ferrari 458 Italia 3:56.877
44 92 LM GTE Pro Porsche Team Manthey Porsche 911 RSR 3:56.922
45 64 LM GTE Pro Corvette Racing - GM Chevrolet Corvette C7R 3:57.081
46 53 LM GTE Am RILEY MOTORSPORTS-TI AUTO Srt VIPER GTS-R 3:57.836
47 77 LM GTE Am Dempsey - Proton Racing Porsche 911 RSR 3:57.842
48 88 LM GTE Am Abu Dhabi-Proton Racing Porsche 911 RSR 3:58.259
49 55 LM GTE Am AF Corse Ferrari 458 Italia 3:58.433
50 61 LM GTE Am AF Corse Ferrari 458 Italia 3:58.695
51 62 LM GTE Am Scuderia Corsa Ferrari 458 Italia 3:58.946
52 50 LM GTE Am Larbre Competition Chevrolet Corvette C7R 3:59.522
53 66 LM GTE Am JMW Motorsport Ferrari 458 Italia 3:59.612
54 96 LM GTE Am Aston Martin Racing Aston Martin Vantage V8 4:01.146
55 68 LM GTE Am Team AAI Porsche 911 RSR 4:01.243
56 67 LM GTE Am Team AAI Porsche 911 GT3 RSR (997) 4:01.270
partages
Qualifs 2 - Porsche reste en tête, gros crash de Magnussen

Article précédent

Qualifs 2 - Porsche reste en tête, gros crash de Magnussen

Article suivant

Dumas - "Maintenant, il ne reste que 24 heures à faire!"

Dumas - "Maintenant, il ne reste que 24 heures à faire!"
Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix Prime

Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix

En 1997 le programme Panoz GT n'apparaissait pas comme un choix attrayant pour un ex-pilote de Formule 1, McLaren constituant un bien meilleur pari. Mais contre toute attente, David Brabham fit le choix de la marque américaine pour former un duo gagnant pendant plusieurs années.

GT
25 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021